Alain Robbe-Grillet, point final

Alain Robbe-Grillet était connu comme le « pape du Nouveau Roman ». En 1953, son livre Les gommes avait révolutionné les codes du genre romanesque. De quoi susciter la polémique. De quoi marquer l’histoire de la littérature. De quoi, enfin, porter loin la culture française d’avant-garde.

L’écrivain et cinéaste est décéde à 85 ans. Il était académicien français, mais il n’aura jamais siégé sous la Coupole.

Cette entrée a été publiée dans Culture, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.