Le violon est tombé du toit


Musique Ivan Rebroff est mort

Le chanteur Ivan Rebroff est décédé mercredi, à 76 ans. De son vrai nom Hans-Rolf Rippert, il a succombé à un arrêt cardiaque. Il était apparu en 1968, avec sa barbe et ses airs de bûcheron russe (il était pourtant allemand).

Et surtout son « Kasatchok », sorte de twist slave. Il avait commencé sa carrière dans le classique et l’a terminée dans les églises, avec des airs sacrés et folkloriques.

Coiffé d’une toque russe et portant une barbe drue, Ivan Rebroff disposait d’un registre vocal étendu, avec quatre octaves et demie. Géant de quasiment deux mètres pour 120 kilos, le baryton basse a été initié par sa mère russe au chant. Dans les années 50, il entame des études de chant à Hambourg et décide en 1953 de prendre le pseudonyme de Rebroff.

Il obtient la reconnaissance internationale en 1968 à Paris avec la comédie musicale Un violon sur le toit, dans laquelle il tient le rôle du laitier Tevje et interprète notamment « Ah ! si j’étais riche ». Selon son impresario, il s’est produit à 1.476 reprises dans le rôle de Tevje…

Ivan Rebroff est particulièrement célèbre auprès du grand public pour son interprétation de chansons folkloriques russes comme « Kalinka ».

Il a donné son dernier concert le 9 décembre à Vienne avant de décider d’un arrêt jusqu’à l’été pour raisons de santé. Ivan Rebroff vivait depuis longtemps sur l’île grecque de Sporades et avait reçu dans sa carrière 49 disques d’or. (afp)

Cette entrée a été publiée dans Culture, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.