Yves Leterme est rétabli, le CD&V a la fièvre

Yves Leterme va mieux, merci pour lui. L’actuel vice-Premier ministre et toujours futur Premier ministre a quitté l’hôpital universitaire de Louvain après deux semaines de séjour pour une hémorragie gastro-intestinale. Il semble en bonne forme. Il compte reprendre ses activités politiques dès lundi.

Le boulot ne manque pas. Guy Verhofstadt et son gouvernement ont fait une bonne part du travail : le budget 2008 est bouclé et un premier accord, même limité, sur la réforme de l’Etat est acquis. Mais le plus difficile reste à venir. Les amis de Leterme, ce cartel CD&V/N-VA qu’il a appelé de ses vœux, placent la barre très haut : Bart De Wever et les siens snobent la majorité, tandis que des barons du CD&V, et non des moindres, menacent de quitter le futur gouvernement si les négociations institutionnelles ne leur donnent pas satisfaction.

Le portfolio

Cette entrée a été publiée dans Belgique, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.