El Rios, la bande à dessiner

tempsfor.JPG
BD La presse graphique débarque dans « Le Soir »

Un regard original sur l’actualité. Jusqu’au 23 août, dans votre journal du week-end, les dessinateurs d’El Rios feront de l’information à leur manière.

El Rios va jeter un pavé dans la mare aux crevettes de la presse graphique tout au long de l’été 2008. Pour écrire la page de la nouvelle bande dessinée qui succédera aux Schtroumpfs et aux gros nez de l’Ecole belge, le studio bruxellois Coiffeur pour Dames mettra en scène l’actualité de la semaine dans une page d’histoires vraies.

Ancien journaliste au Soir et ex-rédacteur en chef du journal Spirou, Olivier Van Vaerenbergh, alias OVV, est le « boss » de cette start-up caustique de la nouvelle BD documentaire, dont la petite équipe compte trois autres lascars de l’ironie du trait : Steven Hermans, Totodernoncourt et Claude Milan.

« Nous avons l’ambition de moderniser le concept des belles histoires de l’Oncle Paul ou des Chroniques de Starter, qui étaient, en quelque sorte, les prémisses de la presse graphique, explique Milan. Il s’agit de s’emparer du réel et de le digérer à travers la bande dessinée. »

« On va se servir du graphisme pour humaniser les choses et apporter une émotion dans le regard sur l’actualité en faisant appel à l’imaginaire du lecteur », ajoute OVV. « On peut appeler ça du journalisme de récit », résume simplement Steven pour compléter la définition du projet-pilote d’El Rios. « Ouais ! », résume Toto, le parisien de la bande.

En clair, il s’agit de considérer qu’une information peut se traiter sous la forme d’un texte (presse écrite), d’image ou de son (presse audiovisuelle), et de dessins (presse graphique), chacun avec ses forces et ses particularismes. Il y aura dans chaque page hebdomadaire d’El Rios une forme de subjectivité assumée. La démarche artistique consistera à inviter le lecteur à participer au reportage dessiné en comblant lui-même les interstices entre les cases et en se réappropriant les clichés de l’actualité.

« Il s’agit de montrer que la presse graphique peut dépasser l’événementiel, que c’est un outil d’information, au même titre que la presse écrite ou audiovisuelle, raconte OVV. C’est un courant très contemporain de la bande dessinée qui attire de plus en plus les auteurs. Le Soir a, par exemple, publié récemment l’histoire de Mai 68 en BD. Libération a fait appel à Dupuy et Berberian pour faire le portrait sociétal des bobos parisiens. Delcourt a édité un album de Chroniques birmanes. Avec Le photographe, Dupuis a consacré trois albums de reportage en BD au travail du correspondant de guerre Didier Lefèvre. »

Nouveaux graphismes

OVV sera donc reporter, Milan graphiste, Toto scénariste et Steven animateur-dessinateur. En marge d’El Rios, ils ont un projet de journal bien à eux et planchent sur un dessin animé documentaire. « Nous voulons échapper à la filière classique de l’édition pour affirmer le caractère adulte et indépendant de la bande dessinée sans être à la recherche de coups commerciaux, ajoute Milan. Il faut sortir la BD de l’image de médium pour enfants comme l’ont fait les Anglo-Saxons. Nous avons des contacts avec toute une série d’auteurs dans le monde entier pour mettre en avant les formes multiples et alternatives que peut prendre aujourd’hui la bande dessinée. »

« Notre idée, avec El Rios, précise OVV, c’est d’ouvrir le public à ces nouveaux graphismes en montrant à travers Le Soir qu’ils peuvent toucher tout le monde même si, a priori, il n’y a pas de marché pour ça ! »

Une dizaine d’auteurs participeront à la saga estivale d’El Rios. Certains ont travaillé chez Spirou, d’autres ont sévi dans les mondes des fanzines liégeois. Dans la bande, il y a même un Chinois. Mais tous ont accepté de jouer le jeu de l’info. « Nous n’allons pas faire du Charlie Hebdo, promet OVV. L’objectif est de donner une vision mosaïque de l’information sans se cantonner dans la satire politique. El Rios cherchera à émouvoir sans vouloir faire rire à tout prix. »

COUVREUR,DANIEL

Cette entrée a été publiée dans Action Soir, Médias, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.