Ehud Olmert ne sera plus Premier ministre

Ehoud Olmert
Israël

TEL-AVIV

 DE NOTRE CORRESPONDANT

Depuis mon entrée en fonction, je suis la cible d’attaques sans fin émanant de justiciers autoproclamés (…) Cela ne peut plus continuer comme cela car je ne suis pas au-dessus des lois, mais je ne suis pas en dessous non plus ». C’est au cours d’une conférence de presse surprise qu’Ehoud Olmert a annoncé qu’il ne participera pas aux primaires qui désigneront le prochain leader du parti Kadima, le 17 septembre. Il abandonnera son fauteuil de Premier ministre avant de se retirer de la vie politique à la fin de son mandat parlementaire. « Ai-je commis des erreurs ? Oui et je les regrette mais je n’ai jamais trompé le public », a-t-il plaidé.

Menacé d’inculpation pour corruption dans trois dossiers judiciaires distincts, le chef du gouvernement israélien a annoncé sa décision alors que la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni et son collègue des Transports Shaoul Mofhaz se trouvent à l’étranger. Ce sont les candidats les plus sérieux à sa succession. Donc à la formation du prochain gouvernement de l’Etat hébreu.

Au soir du 17 septembre, le nouveau leader de Kadima disposera d’un mois pour composer une nouvelle majorité pendant qu’Olmert gérera les affaires courantes. Pendant ce temps, les négociations de paix avec l’Autorité palestinienne ainsi que les contacts informels avec la Syrie seront sans doute gelés.

DUMONT,SERGE
Cette entrée a été publiée dans Monde, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.