Opérer le cerveau au moyen d’ultrasons

Technologies Première mondiale en Suisse

Des neuro-chirurgiens suisses ont pour la première fois au monde pu procéder à des interventions chirurgicales du cerveau sans avoir besoin d’ouvrir la boîte crânienne grâce à l’utilisation d’ultrasons, a annoncé lundi l’université de Zurich. Les Dr Daniel Jeanmonod et Ernst Martin ont appliqué à la chirurgie intracrânienne la technique des ultrasons focalisés de haute énergie (UFHI), déjà utilisée depuis plusieurs années en gynécologie et pour lutter contre les cancers de la prostate.

Lors d’une étude clinique entamée en septembre 2008, dix adultes ont subi des interventions, couronnées de succès et sans complications. Les opérations ont été effectuées sans narcose, sur des patients totalement conscients et de façon ambulatoire.

Lors des interventions, 1.024 émetteurs envoient des vagues d’ultrasons à travers la calotte crânienne. La hausse de température ainsi générée est constamment sous contrôle.

Les malades traités souffraient de douleurs neuropathiques, a précisé le Dr Martin. Cette pathologie frappe notamment les personnes tétraplégiques ou qui ont subi une amputation. Le cerveau ne recevant plus de signaux des membres, ses nerfs envoient des stimuli entraînant la douleur. Les ultrasons ont permis de faire taire ces stimuli.

Les scientifiques zurichois espèrent pouvoir élargir le champ d’utilisation des ultrasons aux tumeurs du cerveau ou aux interventions à la suite d’accidents vasculaires cérébraux. (afp)

Cette entrée a été publiée dans Sciences et santé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.