Taïwan frappé par un typhon

Intempéries Les pires inondations qu’ait connues l’île ces 50 dernières années

Une femme a été tuée et huit personnes sont portées disparues après le passage samedi sur l’île de Taïwan du typhon Morakot qui devait ensuite toucher le sud-est de la Chine. A Taïwan, une femme qui circulait à moto a fait une chute mortelle en raison des vents soufflant jusqu’à 108 km/heure. Quatre pêcheurs et quatre personnes emportées par des rivières en crue étaient portés disparus. Dix-neuf autres personnes ont été blessées, selon les services de secours.

Morakot (Emeraude en thaï) a touché la région de Hualien, dans l’est de l’île, vendredi vers minuit (heure locale), accompagné de vents violents, de vagues jusqu’à neuf mètres sur la côte et de fortes précipitations. Le typhon a déversé quelque 2.000 millimètres d’eau sur la région de Pingtung, dans le sud de l’île, où au moins trois communes côtières étaient inondées. Selon des responsables locaux, au moins 10.000 personnes étaient piégées par les eaux et plus de 1.500 secouristes et soldats étaient mobilisés pour les évacuer vers des zones plus sûres. Il pourrait s’agir des pires inondations à Taïwan depuis 50 ans.

A titre préventif, près d’un million de personnes ont été évacuées dimanche dans les provinces côtières de l’est de la Chine, à l’approche du typhon Morakot, a rapporté l’agence Chine Nouvelle. (AFP)

AFP
Cette entrée a été publiée dans Monde, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.