Il y a de l’eau sur la Lune

Espace Une nouvelle recherche bouleverse de précédentes conclusions de la science

Des particules d’eau sont présentes sur la surface de la Lune, selon une nouvelle recherche dévoilée mercredi qui bouleverse de précédentes conclusions de la science selon lesquelles le sol lunaire serait sec à la possible exception de glace dans des zones d’obscurité permanente, au fond de cratères situés aux pôles.

Les auteurs de la recherche ont utilisé les données fournies par un instrument de la Nasa baptisé « Moon Mineralogy Mapper » ou M3, transporté à bord de Chandrayyan-1, premier satellite indien à avoir été placé sur orbite lunaire en 2008.

Cet instrument de cartographie minéralogique de la Lune analyse la réflexion de la lumière du soleil sur la surface lunaire pour déterminer sa composition. La lumière se reflète en longueurs d’onde différentes selon la nature des minéraux et les chercheurs peuvent utiliser ces variations pour déterminer la composition de la couche supérieure du sol de la Lune.

« Le M3 a ainsi détecté une longueur d’onde lumineuse indiquant un élément chimique liant l’hydrogène et l’oxygène », expliquent les auteurs de ces travaux parus dans la revue américaine Science. Ils précisent que « cela prouve la présence d’eau, formée de deux atomes d’hydrogène liés à un atome d’oxygène ».

L’instrument peut seulement scruter les couches superficielles du sol lunaire, peut-être quelques centimètres sous la surface, précise Larry Taylor de l’Université du Tennessee, coauteur de cette étude. (afp)

Cette entrée a été publiée dans Sciences et santé, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.