UN JOURNAL « REBELLE » RÉDIGÉ PAR LES ÉTUDIANTS DE L’ULB

1-1e-composoirrebelleok2.jpg

Un supplément spécial reflétant les coups de gueule et les indignations d’une génération. Le numéro que vous tenez dans les mains est publié par « Le Soir » dans le cadre du 175e anniversaire de l’Université Libre de Bruxelles. Ce n’est toutefois pas un numéro commémoratif.

Ces huit pages sont résolument tournées vers l’avenir. Elles reflètent l’intensité d’une jeunesse qui ne veut plus se laisser marcher sur les pieds.

L’idée est née un jour de septembre lors d’une réunion à la rédaction. Un partenariat avec l’université en cette année symbolique ?

Difficile de l’imaginer sans donner la parole à ceux qui lui donnent sa raison d’être. Sans impliquer les étudiants.

Sans dégager de l’espace pour laisser libre cours à leurs talents, à leurs tentatives, à leurs désirs.

Concrètement ? Un appel a été lancé via les responsables de facultés. Une lettre de sollicitation a été affichée aux valves, demandant  aux étudiants de motiver leur envie de participer, de proposer un sujet, un regard. Et les candidatures sont arrivées par courrier électronique.

Timides ou audacieuses, sérieuses ou désinvoltes. Soucieuses de bien faire, toujours, reconnaissantes quant à cette opportunité offerte alors que le ciel socio-économique est bouché, que la société ignore trop souvent leur créativité. Vingt-cinq étudiants sont les auteurs de ce supplément. Futurs économistes, journalistes, politiques, psychologues, scientifiques, ils exposent leur vécu. Crient leurs inquiétudes. Affirment leurs regards. En leur donnant la parole, « Le Soir » ouvre les portes d’un univers que l’on n’écoute pas assez.

OLIVIER MOUTON

Cette entrée a été publiée dans Action Soir, Belgique, Médias, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.