Tous accros d’« Avatar »

lg_avatar.jpg
Cinéma Sur le web, les forums dédiés au film de James Cameron pullulent

Il n’est pas près de s’estomper, l’effet Avatar. Les Golden Globes du meilleur film dramatique et du meilleur réalisateur raflés par le petit dernier de James Cameron ont ravivé les éloges comme les critiques. Sur le web, les forums dédiés pullulent, entre deux polémiques.

La cigarette de Sigourney Weaver a donné de l’urticaire aux associations américaines antitabac. Dans son Top 10 hebdomadaire, le site scenesmoking.org classe Avatar en première position. Motif : « Les créateurs de ce monde où tout est technologiquement à la pointe n’ont pas fait œuvre de progressisme en incluant dans leur film plusieurs scènes de tabagisme. »

Quant au critique ciné du Vatican, on ne sait s’il fume, mais il a qualifié le film de « païen », pour ses créatures trop en communion avec Dame Nature. Des créatures, entre parenthèses, que d’autres disent avoir été chipées dans un cycle de science-fiction russe des années 60 (L’univers de midi, des frères Strougatski).

Cameron dément. Et cartonne en Belgique. « Même si c’est une histoire assez basique de cow-boys et d’Indiens, raconte Brigitte, de Bruxelles, le film est majestueux, évidemment en 3D. Nous avons dû réserver quelques jours à l’avance car toutes les séances sont full à chaque fois. D’accord, c’était pendant les vacances de Noël. » Depuis ce mardi soir, Avatar est le film le plus rentable montré chez nous, puisqu’il a détrôné Titanic, du même réalisateur.

Rentable, le trip sur l’utopique Pandora risque aussi de l’être pour les psys. Certains spectateurs ont eu beaucoup de mal à renouer avec leur vie de tous les jours. Et ils expriment leur mal-être sur l’un ou l’autre forum du web où divers internautes tentent déjà de trouver des remèdes à leur pathologie (www.avatar-forums.com). Selon le China Times, un Taïwanais de 42 ans fragile du cœur aurait même succombé à l’excitation ressentie lors d’une projection (www.geekologie.com) !

Dans nos contrées, ces effets secondaires sont bien plus discrets. « Je n’en ai pas eu vent », rassure Damien Taymans, de cinemafantastique.be. Tout au plus note-t-on un début de dépendance : des spectateurs ne peuvent s’empêcher de s’offrir une seconde séance. « Une amie l’a vu trois fois. Jusque-là, elle était juste retournée voir Twilight 2. Il faut le faire : c’est trois heures et, oui, une histoire cousue de fil blanc. Mais il induit aussi une rêverie. Avec cette 3D réellement immersive, ça devient alors un véritable voyage, dont on sort avec la conviction que les humains sont de beaux enfoirés ! »

Dénicher des convertis n’est pas compliqué. Même à Ostende. Magali, 46 ans, apprécie la SF et le fantastique. A la première occasion, elle reverra Avatar, en compagnie de son mari à qui elle veut le faire découvrir ! En attendant, l’effet Avatar perdure. Certainement auprès des fans. « C’est courant, reprend Damien Taymans. On a pu le vérifier à la sortie du Seigneur des anneaux, avec ces passionnés de jeux de rôles qui se déguisaient ou apprenaient à parler l’elfique ! »

Ici, les accros ne se repeignent pas encore en couleur schtroumpf mais se sont déjà amplement immergés dans l’univers des Na’vis. Sur les forums, entre les habituels « fan art » et « fan fiction », les discussions vont bon train, portant sur la technologie mise en œuvre par le réalisateur, la planète Pandora ou la culture locale. Dans la foulée de la contribution apportée au film par le linguiste Paul Frommer (c’est à lui que Cameron doit la langue de ses extraterrestres), certains s’attellent à créer un traducteur online qui permet de passer de l’anglais au na’vi (www.navilator.com).

On y apprend ainsi qu’arbre se dit « utral », et manger « ne yom ». Un lexique et une grammaire à télécharger ? C’est possible sur www.learnnavi.org… mais n’éteindra pas les angoisses existentielles des geeks !

Dans le monde

Les recettes

Titanic était le film le plus rentable de tous les temps, avec une recette de 1.843.000.000 dollars. Mais, ce mardi soir, Avatar a atteint le record de 1,859 milliard de dollars de recettes dans le monde. Jusqu’à 3 milliards, nouveau record absolu, comme prophétisent certains prévisionnistes ?

En Belgique

Lundi soir, Avatar avait réalisé 7,5 millions d’euros de recettes en Belgique et 930.000 entrées. Chez nous, Titanic ne sombre pas (encore ?) avec ses 19 millions de recettes et 3.417.000 entrées.

STIERS,DIDIER
Cette entrée a été publiée dans Culture, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.