Endeavour livre une véranda à l’ISS

Espace Le module Tranquility offrira en outre un volume habitable supplémentaire de 75 m3

CAP CANAVERAL

De notre envoyé spécial

Si aucun incident ne vient perturber le compte à rebours, la navette spatiale américaine Endeavour devrait décoller dimanche de Cap Canaveral, en Floride, à destination de la Station spatiale internationale (ISS). Ce premier vol de navette de l’année marque aussi le dernier grand apport technique de l’Europe à la grande aventure de l’ISS. Dans la soute, deux modules « made in Europe » sont en effet arrimés. Il s’agit du module de jonction Node-3 ainsi que de la véranda de l’espace : la Cupola. La Cupola est un poste d’observation inédit pour un engin spatial. Il s’agit d’un module conique de 3 m doté de sept hublots latéraux et d’une grande fenêtre circulaire centrale de 80 cm de diamètre, avec leurs volets de protection. Il peut fournir un poste de travail pour deux astronautes.

Conçu et construit par la firme Thales Alenia Space à Turin (Italie), avec notamment la participation de la firme belge Verhaert d’Anvers, cette véranda devra permettre aux astronautes d’obtenir une vue panoramique, à 360 degrés, sur la Station, le cosmos et bien sûr surtout… la Terre. Chaque hublot est composé de deux panneaux de 25 mm d’épaisseur, avec un troisième pour la protection anti-débris et un quatrième pour éviter les dommages depuis l’intérieur de la station. Il s’agit des plus gros hublots jamais montés sur une station spatiale habitée.

Une fois opérationnelle, la Cupola sera utilisée comme « la tour de contrôle » de l’ISS, et surveillera tous les véhicules arrivant et partant de la Station.

L’autre aspect important de cette mission concerne le Node-3. Fabriqué par l’Europe, sa propriété a été cédée aux Américains en guise de paiement pour le lancement du module laboratoire européen Columbus, arrimé en 2008. Le Node-3 est une merveille de technologie. Ce module cylindrique de 6,7 m de long et 4,5 m de diamètre est équipé de six baies d’arrimage afin de fournir des possibilités de connexion pour de futurs modules et véhicules spatiaux. Ce gros “bidon” offrira un volume habitable supplémentaire de 75 m3. Baptisé “Tranquility”, il comprend de nouveaux emplacements pour des équipements de recherche et des cabines personnelles pour les astronautes dont le confort sera aussi amélioré par la présence de nouvelles toilettes. L’équipage permanent de l’ISS est passé de 3 à 6 membres en 2009, lors de la mission de 6 mois dans l’espace de l’astronaute belge de l’ESA, Frank de Winne. Le Node 3 est le second module de connexion construit par Thales Alenia Space et fourni à la NASA sous la responsabilité de l’Agence spatiale européenne (ESA). Le décollage d’Endeavour est prévu dimanche à 10 h 39 (heure belge). Elle mettra deux jours pour rejoindre l’ISS.

DU BRULLE,CHRISTIAN
Cette entrée a été publiée dans Sciences et santé, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.