Brian Duffy, photographe des sixties, est mort

Photographie

Sur son site, en dessous de sa photo, il avait mis en légende cette citation de l’écrivain américain « décadent » Gore Vidal : « Depuis 25 ans la photographie est devenue la forme d’art des sans-talent. » Le Britannique Brian Duffy, photographe emblématique des années 1960, est mort à l’âge de 76 ans. Avec ses collègues David Bailey et Terence Donovan, Brian Duffy formait « The Black Trinity », un trio de photographes célèbres pour leurs portraits d’acteurs, de mannequins et de musiciens dans le Londres des années 1960.

Brian Duffy avait étudié le stylisme à St Martins School avant de débuter sa carrière de photographe en 1957 au sein de l’édition britannique de Vogue. Il avait également travaillé pour le magazine Elle à Paris. Parmi ses photos les plus connues figurent des portraits de l’écrivain américain William Burroughs et du chanteur britannique David Bowie pour lequel il avait réalisé la photo du disque Aladdin Sane.

« Nos disputes vont me manquer », a réagi David Bailey, le seul survivant du trio, interrogé par le Sunday Telegraph. « Acariâtre était un adjectif qui lui allait comme un gant, c’était son caractère (…) mais même s’il était grincheux, je me souviens que nous riions tout le temps avec lui », a-t-il ajouté. Son œuvre à lourdement pâti de ce caractère explosif : un jour de 1979, mis en furie par son assistant qui se plaignait du manque de papier dans les toilettes, il mit le feu à ses négatifs. David Bailey réussit à l’arrêter mais bien peu en réchappèrent. (avec afp)

Cette entrée a été publiée dans Culture, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.