Le bulletin des ministres : une satis’ pour Leterme II

61 %… Le gouvernement fédéral « termine » la législature avec une « satisfaction ». Par la rédaction du Soir

Une mention qui épargne à l’équipe Leterme (et au pays tout entier !) une seconde sess ! Surprenant, quand on se souvient de la litanie des crises et démissions qui ont émaillé Leterme Ier et II ? Certes, l’inédite pentapartite ne marquera pas l’histoire politique par la qualité et l’ampleur de ses réformes. Mais elle a malgré tout plutôt bien réagi à la crise : d’abord en définissant le plan de sauvetage des banques, ensuite en adoptant une série de mesures anti-crise qui, à ce jour, permettent à la Belgique de résister mieux que ses voisins à la tourmente économique. Voilà pour le collectif. Et puis, il y a les individualités. Brillantes ou décevantes ? On trouve les deux dans l’équipe sortante, avec un trio de bons élèves (Milquet, Magnette, Laruelle) et un dernier de classe (Carl Devlies). Mais on trouve surtout quelques ministres et secrétaires d’Etat qui ont réussi à définir et mener à bien des politiques de qualité.

Les cotations que nous vous livrons ci-après (classés par ordre protocolaire des éminences) ont été décernés à l’aune de trois critères. D’abord la vision (40 points sur 100) : le ou la ministre a-t-elle une vision stratégique pour les compétences qu’il ou elle gère ou bien est-on dans le court terme ? Ensuite, l’action (40 points sur 100) : le département est-il bien géré, les idées sont-elles traduites concrètement ? Et, enfin, la communication (20 points sur 100) : on évalue ici le talent de chaque ministre à informer les citoyens de la politique menée, ainsi que la capacité à communiquer avec le secteur concerné. Précision utile, vu les nombreux remaniements observés en trois ans : les bulletins sont décernés à chaque ministre pour le dernier département qu’il ou elle gère et seulement celui-là (Vanackere n’est donc pas jugé sur ses performances à la Fonction publique, pas plus qu’Annemie Turtelboom n’est cotée pour l’Asile). Enfin, seuls les ministres et secrétaires d’Etat ont été évalués, ne cherchez donc pas Guido De Padt (le très discret commissaire du gouvernement) parmi les recalés…

En jonglant avec les moyennes, on observe que les femmes obtiennent de meilleurs scores que les hommes : 65,8 % de moyenne pour ces dames (qui n’étaient que 5 sur 22 dans l’équipe Leterme), contre 59,7 % pour ces messieurs.

Autre constat : les ministres francophones se situent quelques crans au-dessus (65,1 %) de leurs homologues néerlandophones (56,3 %)… Une fracture communautaire qui s’explique en partie par la plus grande stabilité dans le personnel politique du Sud du pays : Sabine Laruelle, Paul Magnette, Laurette Onkelinx, Didier Reynders ou Melchior Wathelet sont là depuis le début. Alors qu’Inge Vervotte et Yves Leterme se sont éclipsés presque un an, que Steven Vanackere, Stefaan De Clerck et Guy Vanhengel, sont arrivés à la tête de leur département en cours de législature, ce qui les a peut-être privé de temps pour développer leur vision et/ou concrétiser leurs idées.

classements

Par ministre

1. Sabine Laruelle (MR),
Joëlle Milquet (CDH)
et Paul Magnette (PS) : 72 %
4. Melchior Wathelet (CDH) : 71 %
5. Philippe Courard (PS) : 70 %
6. Laurette Onkelinx (PS) et Didier Reynders (MR) : 69 %
8. Pieter De Crem (CD&V) : 67 %
9. Olivier Chastel (MR) : 66 %
10. Steven Vanackere (CD&V) et Vincent Van Quickenborne (VLD) : 65 %
12. Charles Michel (MR) : 62 %
13. Stefaan De Clerck (CD&V) : 61 %
14. Annemie Turtelboom (VLD) : 60 %
15. Bernard Clerfayt (FDF/MR) : 58 %
16. Inge Vervotte (CD&V) : 56 %
17. Yves Leterme (CD&V) et Etienne Schouppe (CD&V) : 54 %
19. Michel Daerden (PS) et Jean-Marc Delizée (PS) : 50 %
21. Guy Vanhengel (VLD) : 48 %
22. Carl Devlies (CD&V) : 33 %

Par parti

1. CDH : 71,5 %
2. MR : 65,4 %
3. PS : 62,2 %
4. VLD : 57,7 %
5. CD&V : 55,7 %

Par communauté

Francophones : 65,1 %

1. S. Laruelle,
J. Milquet
et P. Magnette
4. M. Wathelet
5. Ph. Courard

Flamands : 56,3 %

1. P. De Crem
2. S. Vanackere et V. Van Quickenborne
4. S. De Clerck
5. A. Turtelboom

Par sexe

Femmes : 65,8 %

1. S. Laruelle
et J. Milquet
3. L. Onkelinx

Hommes : 59,7 %

1. P. Magnette
2. M. Wathelet
3. Ph. Courard

Cette entrée a été publiée dans Belgique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.