En une nuit, il a plu tout un mois d’août

Intempéries Beaucoup d’eau, peu de dégâts

Il est tombé des hallebardes sur le royaume, ces dernières heures : on a recueilli à Uccle 78,8 mm d’eau par m2, soit un peu plus que l’équivalent en pluie d’un mois d’août « classique » (74,4 mm), selon les chiffres de l’Institut royal météorologique. Dans ce pays qui prenait l’eau, Moerbeke, en Flandre-Orientale, a eu droit à un arrosage privilégié avec 85 litres/m2. Des valeurs qui n’ont toutefois rien d’exceptionnel, selon le météorologue Marc Vandiepenbeeck (IRM) : les mois d’août où il tombe au moins 50 litres/m2 en 24 heures sont même plutôt fréquents.

Le déluge de ces dernières heures est en tout cas loin de battre les chiffres obtenus en 1996 : cette année-là, il était tombé 231 mm de pluie sur Uccle en une seule journée. Les statistiques météorologiques sont, comme souvent, une source inépuisable de réconfort puisqu’on y déniche invariablement des données qui prouvent que le temps, aussi pourri soit-il, a déjà été pire. On a apprendra ainsi avec une joie indicible que ce mois d’août ne battra pas, quoi qu’il advienne, le record de 1941 avec 28 jours de précipitations puisque, ce lundi, on n’en était qu’à onze…

Ces données ne seront que d’un médiocre secours pour tous ceux qui, ces dernières heures, ont subi les drames ou les désagréments liés aux intempéries.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les pompiers bruxellois ont reçu une cinquantaine d’appels pour des inondations et les tunnels de la petite ceinture ont été temporairement fermés (ils ont été rouverts lundi, peu avant 6 heures du matin). Une cinquantaine d’appels sont également parvenus aux pompiers en région liégeoise et en Hainaut – dans la région de Charleroi-Thuin, plusieurs interventions ont concerné des habitations dont les toitures avaient été bâchées, après les intempéries de juillet, en attendant leur réparation définitive.

Selon Touring, les intempéries ont provoqué 12 accidents ce lundi matin, entre 6 et 9 heures du matin, sur le réseau routier belge. Certains ont provoqué de sérieux embarras de circulation : jusqu’à 15 km de bouchons sur le ring de Bruxelles, à la suite d’un accident survenu entre deux camions à hauteur d’Anderlecht.

A noter que la Région wallonne a placé ce lundi trois cours d’eau en préalerte de crue : l’Escaut à hauteur de Tournai, la Haine et la Trouille dans la région de Mons-Borinage, ainsi que la Dyle à hauteur de Bierges, Bousval et Wavre. La météo est toutefois rassurante : les précipitations devraient diminuer d’intensité dans les heures et les jours qui viennent.

BELGA,DETAILLE,STEPHANE
Cette entrée a été publiée dans Belgique, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.