Trois lauréats pour le prix Nobel

Prix Des économistes qui ont révolutionné l’analyse du fonctionnement des marchés

Le prix Nobel d’économie 2010 a été décerné lundi à deux Américains – Peter Diamond, du MIT (Massachusetts Institute of Technology), et Dale Mortensen, de la Northwestern University (Illinois) – et à un Britannico-Chypriote – Christopher Pissarides, de la London School of Economics – dont les recherches ont révolutionné l’analyse du fonctionnement des marchés, notamment du marché du travail.

Dans le modèle canonique, celui qu’on apprend en première année d’économie, la confrontation de l’offre et de la demande permet de réconcilier les désirs des différents intervenants sur un marché, via un ajustement du prix. Sauf si celui-ci est rigide. Mais dans le monde réel, les choses ne sont pas aussi simples : acheteurs et vendeurs ne peuvent pas entrer en contact de manière immédiate et transparente. Au contraire, ils doivent se chercher les uns les autres – autrement dit : trouver chacun chaussure à son pied ! Ce processus prend du temps et a un coût. Et cela crée des frictions, qui contrarient l’hypothèse d’un ajustement fluide des prix et des quantités. De sorte que l’on peut constater l’existence simultanée d’acheteurs et de vendeurs insatisfaits – par exemple, de demandeurs d’emplois et de postes vacants –, une situation que la théorie canonique ne peut pas expliquer.

Diamond, Mortensen et Pissarides ont particulièrement appliqué leur modèle dit « de recherche » (search model) au marché du travail, offrant un fondement théorique à la notion de « chômage frictionnel », à la dispersion des salaires et à l’existence de ressources inutilisées.

Officiellement dénommé Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel, le Nobel d’économie est attribué depuis 1969 et financé par la Banque centrale suédoise. Les lauréats se partageront 10 millions de couronnes, soit 1,1 million d’euros.

BERNS,DOMINIQUE,AFP
Cette entrée a été publiée dans Economie, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.