Cyclisme : Peter Post était l’homme aux mille victoires

Décès

Immense pistard, mais aussi excellent routier, l’ancien coureur et directeur sportif néerlandais Peter Post est décédé à l’âge de 77 ans vendredi à Amsterdam des suites d’une longue maladie, a annoncé la NOS.

Peter Post Post fut avant tout un « roi » de la piste et s’il brilla dans toutes les disciplines (derny, omnium, poursuite) sans pouvoir jamais décroché un titre mondial, c’est avant tout dans l’univers des Six-Jours qu’il excella pendant 15 ans, décrochant 65 victoires, un record qu’il avait ravi à Rik Van Steenbergen avant de le céder à Patrick Sercu (88).

S’il se multiplia sur toutes les pistes, Peter Post parvint à assurer une présence sur route, dans les courses d’un jour. Son plus bel exploit reste sa victoire, au sprint, dans le Paris-Roubaix de 1964, remporté à la moyenne record (pour l’époque) de 45,129 km qui lui valut alors le ruban jaune de la course la plus rapide.

Au terme d’une carrière de coureur qui s’étendit de 1956 à 1972 et qui prit fin en 1972 à la suite d’une chute aux Six-Jours de Rotterdam, Post devint directeur sportif en 1974 de la redoutable formation Ti-Raleigh qui remporta près de mille victoires entre 1974 et 1983 grâce à des coureurs comme Zoetemelk, Raas, Kuiper, Winnen, Lubberding ou Knetemann. En 1980, il avait conduit Zoetemelk à la victoire au Tour de France.

De 1983 à 1992, il prit la direction d’une autre équipe, Panasonic, dont les leaders étaient Rooks et Theunisse. En 2005, Post fut brièvement le conseiller de l’équipe Rabobank avant de se retirer du milieu du cyclisme. (d’après afp et belga)

Cette entrée a été publiée dans Sport, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>