Le Belgomaton, parce que votre voix compte !

Ce mercredi, cela fait 220 jours que le blocage politique s’éternise dans notre pays. Pas de gouvernement, pas de ligne claire pour l’avenir au-delà de ce contentieux communautaire qui semble insoluble. Après une relative indifférence, le ras-le-bol pointe à l’horizon.

Des mouvements citoyens se font jour qui proposent une manifestation, un camping virtuel, un rejet temporaire du rasage, un boycott des choux de Bruxelles… Ce sont des cris teintés d’humour, de surréalisme voire d’une dose – qui reste raisonnable – d’antipolitisme. Qu’elles appellent à un gouvernement aussi rapidement que possible ou à un maintien de la Belgique, ces expressions spontanées ont valeur d’avertissement pour la classe politique.

Les artistes, eux aussi, se mobilisent. Tant au Nord qu’au Sud du pays, ils ont rédigé un appel contre le nationalisme. Le KVS à Bruxelles réunit quelques-uns d’entre eux pour une manifestation festive vendredi.

Ce sont des voix éparses. Il manquait un canal commun, fédérateur, un lieu où peuvent s’exprimer tous ceux que cette crise historique inquiète, mais qui ne savent où le dire. Tous ceux qui ont des projets, des souhaits pour l’avenir, mais dont la voix est confisquée par le ronron institutionnel. Il manquait un lieu, enfin, pour mettre une multitude de visages sur ce mouvement populaire qui se lève. Pour l’incarner…

C’est à ce titre que Le Soir lance le site internet belgomaton.be. Sur le principe du Photomaton, ce lieu d’expression vous ouvre ses portes de façon très simple. Vous avez envie de lancer un cri ? De proposer un message de tolérance ? De délivrer une esquisse de solution ou de formuler un espoir pour l’avenir ? Dirigez-vous vers le Belgomaton. Avec votre profil Facebook, vous serez immédiatement authentifié. Vos références et votre photo de profil apparaissent. La suite est très simple : vous avez 256 caractères très précisément pour vous exprimer, soit près de deux « gazouillis » sur Twitter. Postez le message, il apparaîtra avec les centaines, les milliers d’autres.

Cette expression, c’est un geste citoyen, un acte important. Parce que chaque voix compte. La vôtre aux côtés de toutes celles qui se lèvent aujourd’hui. Elles seront relayées sur lesoir.be, trouveront un écrin précieux dans Le Soir papier. Ce sera l’expression instantanée d’un peuple belge au carrefour de son histoire.

Alors que la Belgique est sans gouvernement depuis 220 jours, le Belgomaton n’est pas un appel à la révolte. La formation d’un gouvernement dans les circonstances actuelles est loin d’être une sinécure. Il y a de bonnes volontés et de réelles compétences dans les partis autour de la table ou ailleurs.

Le Belgomaton n’est pas une fronde poujadiste. Mais plus de six mois après les élections, alors que notre complexité institutionnelle devient un frein insoutenable, il nous semble important de vous donner la parole. Pour écouter vos sentiments. Relayer vos désirs. Donner une tribune à vos esquisses de solution. Oui, parce que chaque voix compte.

www.lesoir.be

www.belgomaton.be

MOUTON,OLIVIER
Cette entrée a été publiée dans Action Soir, Belgique, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le Belgomaton, parce que votre voix compte !

  1. vanherck emile dit :

    “La réponse la plus dangereuse du communisme vient de l’idéologie nationaliste. L’amour de la patrie
    et le besoin d!appartenir à une communauté font partie de toute expérience humaine et doivent être respectées comme légitimes. Mais le nationalisme est inacceptable quand il devient un absolu au détriment d’autres valeurs et d’autres devoirs comme la loyauté à l’égard de l’Etat démocratique, les droits des minorités, la paix entre pays voisins, la coopération entre les peuples” (Wilfried Martens – Mémoires pour mon pays).
    Que tous ces personnages en (…….teurs !) y pensent car nous sommes leurs ELECTEURS.
    E. Vanherck
    Rue Castor, 6,
    Braine l’Alleud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>