Affaire DSK : Comparution surprise ce vendredi

Dominique Strauss-Kahn comparaîtra ce vendredi à 11 h 30 (17 h 30 heure belge) devant la justice américaine dans le cadre de l’enquête pour crimes sexuels dont il fait l’objet. Aucun détail n’a été fourni sur les causes de cette comparution qui constitue une surprise puisque l’ancien patron du Fonds monétaire international ne devait pas revoir le juge avant le 18 juillet.

Par ailleurs, les avocats américains de Dominique Strauss-Kahn vont peut-être réussir à faire écarter du dossier un témoignage crucial : l’identification du suspect par la plaignante. Selon Libération, Benjamin Brafman et William Taylor auraient mis le doigt sur un vice de procédure. A savoir que la victime présumée, qui a identifié DSK le 15 mai derrière une vitre sans tain du commissariat de Harlem, avait déjà eu deux occasions de voir le visage de DSK présenté comme celui du coupable : la veille, par des employés de l’hôtel qui lui ont montré sa photo, et au commissariat, devant un écran de télévision. « Largement plaidable », estime un avocat new-yorkais.

A Paris, l’ordre du barreau a ouvert une enquête déontologique contre l’avocat français de la plaignante, Thibault De Montbrial. Ce dernier a été sollicité par son confrère américain Kenneth Thompson pour retrouver d’autres victimes potentielles de DSK. Problème : la loi française interdit aux avocats d’aller à la « pêche aux clients », rappelle Le Parisien. De plus, le bâtonnier de Paris voit dans cette initiative un « appel à délation ». Une rencontre entre les deux hommes est prévue ce vendredi.

RIZZA,ETTORE,AFP
Cette entrée a été publiée dans Monde, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.