Le Rocher est soulagé

Monaco : Albert et Charlène préparent leur lune de miel

Albert et Charlène après l'échange des consentements © AFP

Les nouveaux mariés Albert et Charlene de Monaco s’envoleront ce mardi pour l’Afrique du Sud après deux jours de noces fastueuses qui semblent avoir soulagé bien des Monégasques, confrontés toute la semaine à d’inquiétantes informations sur une querelle au sein du couple. Après un premier « oui » vendredi, lors d’une sobre cérémonie, Albert II, 53 ans, et son épouse ont à nouveau échangé leurs consentements samedi dans la cour d’honneur du palais au cours d’une grandiose cérémonie religieuse à laquelle ont assisté 800 invités de marque et d’innombrables téléspectateurs dans le monde.

Jusqu’au moment du consentement, la blonde Charlene est apparue concentrée, regardant droit devant elle, souriant peu. C’est finalement en la chapelle Sainte-Dévote, où elle a déposé samedi son bouquet de mariée comme le veut la tradition, que la jeune femme a fondu en larmes à l’écoute d’un cantique. Robe spectaculaire, larmes, têtes couronnées… tout était réuni pour faire oublier une semaine tumultueuse qui a vu la rumeur d’une mésentente entre Albert et Charlene s’emparer des médias du monde entier après avoir d’abord couru sur le Rocher.

« Un couac à 100 % vrai »

Samedi, des sources proches de l’organisation du mariage confirmaient bel et bien un couac entre les deux époux peu avant les noces et l’existence d’une demande de reconnaissance de paternité. « C’est à 100 % vrai », disait l’une d’elles.

Les Monégasques attendaient de longue date le mariage du prince qui a reconnu ces dernières années deux enfants naturels, qui ne peuvent prétendre au trône. « Ce qui importe, c’est que le mariage ait eu lieu, confirmait Bernard, un médecin rencontré dimanche dans une rue de la Principauté. Ce qu’il faut, c’est qu’ils fassent vite un héritier, c’est la seule chose qui intéresse les Monégasques à présent. »

Dimanche, les responsables monégasques se félicitaient aussi du succès de la fête en termes de retombées. « Nous sommes entièrement satisfaits de l’impact et du déroulé de ces festivités.

C’était à la fois glamour, convivial, chaleureux, familial… la grande classe ! », s’est félicité Michel Bouquier, délégué général du tourisme à Monaco.

Le nouveau couple princier est désormais attendu cette semaine en Afrique du Sud dès mardi pour une réunion du CIO – Comité international olympique. (afp)

AFP
Cette entrée a été publiée dans Monde, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.