Médias : Didier Hamann à la tête du Soir

© dominique rodenbach

L e Soir a un nouveau rédacteur en chef. Le conseil d’administration de Rossel a nommé Didier Hamann à ce poste en remplacement de Béatrice Delvaux qui avait démissionné en juin dernier.

Didier Hamann cumulera cette fonction avec celle de directeur qu’il occupe depuis 2010. Il se délestera du volet commercial de ses responsabilités qui sera confié à un nouveau directeur commercial et marketing, Fred Hurkmans.

Pourquoi avoir finalement accepté de reprendre cette fonction ? « Nous sommes face à un défi sans précédent. La façon dont les gens consomment l’information change rapidement. Le CA de Rossel a souhaité qu’on agisse de façon urgente sur les défis posés par la numérisation de l’information, à savoir l’adaptation des contenus sur le papier, l’offre numérique payante et la différenciation de l’offre web. Je me devais d’aller au front vu l’ampleur de la tâche. »

Il compte imposer deux grandes orientations. L’excellence tout d’abord. « Je veux m’assurer que Le Soir conserve son leadership sur les matières qui font sa force. » L’indépendance d’esprit ensuite. « Le Soir doit être libre de tous tabous, de la pensée unique, du mimétisme médiatique. On ne doit plus s’autocensurer mais oser. »

Didier Hamann, 47 ans, est diplômé en journalisme et en gestion d’entreprise. Il a entamé sa carrière en 1986 au journal Le Peuple et au Soir en tant que correspondant local. Après un court passage au magazine L’instant, il a travaillé six ans à La Dernière Heure en tant que chef de service.

En 1998, il est entré chez SudPresse. Il y est devenu rédacteur en chef en 2001 puis directeur en 2003.

MUNSTER,JEAN-FRANCOIS
Cette entrée a été publiée dans Action Soir, Médias, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.