La Saint-Verhaegen de 1936

SAINT VERHAEGEN

« 20 novembre ! Date bénie pour les étudiants de l’Université libre de Bruxelles qui, ce jour-là, célèbrent la Saint-Verhaegen. Ils y mettent un entrain, un enthousiasme, une turbulence que seuls les spectateurs bilieux songent à leur reprocher.

Le programme de la journée comprend notamment deux cortèges. Le premier, sérieux, défile dans la matinée et donne lieu à de pieux hommages ; le second, placé sous le signe de la plus haute fantaisie, emplit, durant l’après-midi, la ville d’un joyeux et assourdissant vacarme. »

Dans le Soir du 21 novembre 1936 sont également évoqués l’hommage au Soldat inconnu et les discours officiels dans la salle académique de l’Université libre de Bruxelles.

Ensuite, place à la fête avec le défilé des chars. Les étudiants y brocardent l’actualité  avec cette parodie qui évoque Léon Degrelle. Ce journaliste, tribun politique  connaissait, en cette année 1936, son moment de gloire.

Le charisme de Léon Degrelle et la dénonciation populiste d’une classe dirigeante impopulaire, lui ont permis, sans véritable programme politique, de fédérer un grand nombre de mécontents. Lors des élections législatives du 24 mai 1936, le parti rexiste, qui se présentait pour la première fois,  a obtenu 11,5 % des voix, 21 députés et 12 sénateurs. Degrelle ne s’était pas présenté à l’élection mais il restait le chef incontesté du parti rexiste.

Cette entrée a été publiée dans La photo du vendredi. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.