André Delvaux en tournage

André Delvaux

A la veille de la cérémonie des Magritte, saluons la mémoire de l’un de nos grands cinéastes.  André Delvaux (1926 – 2002) filme, en 1987, sur la plage du Zwin une scène de L’œuvre au Noir. Une adaptation du roman de Marguerite Yourcenar.

Luc Honorez a pu assister à une journée de tournage. Il en rend compte dans l’article du Soir du 3 novembre 1987 :  « Linkebeek se met au Noir et flambe sous la pluie ! »
(…) « Sombres et taciturnes, les yeux mangés tels des charbons noirs par la braise, Gian Maria Volonte (Zénon) et Sami Frey (le prieur) écoutent les indications du cinéaste. Ils sont habités par leur rôle et foudroient du regard tout ce qui peut les déranger dans leur concentration.

Un peu plus loin, veillés par une équipe de pompiers, des machinistes préparent l’incendie de la ferme. Le bâtiment n’a qu’une façade réelle. Tout le long des poutres courent des tuyaux de gaz qu’on allumera pour donner l’impression d’un brasier plus vrai que nature. Les petits chemins de promenades sont encombrés par des bonbonnes de gaz. Il pleut. Toute l’équipe s’enfonce dans la boue (…) Imperturbable, Delvaux drille un comédien, le fait courir et le met en état d’exaspération pour qu’il fasse jaillir toute sa vitalité au moment où il dira son texte. »

Cette entrée a été publiée dans La photo du vendredi. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.