« L’Agneau mystique » numérisé

Patrimoine L’œuvre majeure des frères Van Eyck, en ligne et en détail

En haut, détail représentant une ville sur la face extérieure du polyptyque « L’Agneau mystique ». En bas, comparaison entre la photographie classique de l’œuvre et sa version utilisant la technique de la réflectographie infrarouge. © irpa.

L’IRPA, Institut royal du patrimoine artistique a mis sur pied un site internet, « Closer to Van Eyck », permettant d’observer l’intégralité du retable des frères Van Eyck dans les moindres détails et ce sans avoir besoin de se déplacer.

L’Adoration de l’Agneau mystique est une œuvre des primitifs flamands Jan et Hubert Van Eyck. Polyptyque composé de 10 panneaux en bois de chêne peint à l’huile, il représente deux scènes différentes de la Bible, selon qu’il soit ouvert ou fermé.

Actuellement conservé à la cathédrale Saint-Bavon à Gand, l’œuvre a récemment fait l’objet d’un traitement de conservation d’urgence. Dans le cadre de ce projet, le retable a quitté sa cage de verre et a été temporairement démonté, ce qui a permis une étude et une documentation approfondies. Chaque centimètre de la composition a été étudié à la loupe et photographié en très haute résolution, de manière traditionnelle et sous infrarouge. Toutes ces photos ont ensuite été assemblées digitalement pour obtenir une image extrêmement détaillée qui permet d’étudier le retable à un niveau microscopique jamais atteint auparavant.

Le site contient 100 milliards de pixels et permet de pénétrer à l’intérieur des couches picturales à l’aide des réflectographies infrarouges et des radiographies. Il donne une vue complète du polyptyque, ouvert et fermé. Le visiteur peut zoomer sur des détails de chaque panneau du retable au millimètre près. Il est aussi possible d’ouvrir côte à côte deux fenêtres de façon à pouvoir comparer deux images du retable, ce qui permet d’étudier L’Agneau mystique et les techniques des peintres d’une façon interactive et innovante.

Une véritable mine d’or pour les scientifiques, conservateurs et amateurs d’art du monde entier.

Mais qu’est-ce que la réflectographie infrarouge ?

C’est un procédé d’imagerie scientifique utilisé pour étudier les dessins préparatoires dissimulés sous les couches de peinture. Ces dessins sous-jacents servent de base au peintre ou à ses assistants pour la mise en peinture. L’étude de ces dessins permet de comprendre comment le peintre travaillait. Ils peuvent aussi témoigner d’éventuels changements de composition intervenus au fil des différentes phases de la préparation de la peinture.

http://closertovaneyck.kikirpa.be/

STAGIAIRE
Cette entrée a été publiée dans Culture, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.