Le marché matinal de la Bourse vers 1890

Les archives photographiques du Soir recèlent quelques pépites. Nous avons envie de vous faire partager ce patrimoine. Chaque vendredi nous publions un de ces témoignages de notre passé.
 
Retrouvons le carrefour de la bourse une cinquantaine d’années plus tôt. A cette époque, le marché matinal ne perturbait pas la circulation automobile, comme le souligne l’article du Soir du 12 juillet 1956 : « Pour un marché matinal couvert à Bruxelles »
 
«<Le marché matinal de Bruxelles qui se tient à la Grand-Place et dans les rues voisines jusqu’à la Bourse (…) est l’un des plus importants marchés de gros, sinon le plus important du pays. Or, du fait de l’accroissement des apports et de l’augmentation du charroi automobile, il fonctionne dans les conditions les plus déplorables.
Nous ne sommes plus au temps où les maraîchers et les commerçants s’acheminaient au coeur de la Cité avec des charrettes tirées par des chevaux, des ânes, des chiens ou poussées à bras. (…)
 
Nos visiteurs étrangers doivent se demander s’il s’agit d’un marché folklorique organisé à leur intention, mais ils ne peuvent pas croire qu’il s’agit  de l’authentique marché de gros de la capitale de la Belgique»
 
Cette entrée a été publiée dans La photo du vendredi. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.