Le site du « Soir » proposera bientôt une édition 100 % numérique

C’est toute la « machinerie » derrière le site du « Soir » qui vient d’être modifiée en profondeur, pour améliorer les performances et l’offre de votre journal sur les supports numériques. © D. R.

Le site du Soir a subi, dans la nuit de lundi à mardi, « de profonds bouleversements », selon les mots de Philippe Laloux, Digital Manager du Soir, touchant à la fois le système d’édition, qui permet de mettre en ligne les contenus, et le « code graphique » du site.

Pour mieux comprendre, il faut savoir que depuis 1996, date de la mise en ligne du site internet du Soir, lesoir.be utilisait le même système d’édition. Ce « système de gestion de contenus » était devenu avec le temps « une véritable usine à gaz incapable de répondre aux exigences du web actuel, de l’aveu même de Philippe Laloux. Pour répondre aux défis qui nous attendent, Rossel a développé depuis deux ans, via son partenaire privilégié Audaxis, un nouveau système d’édition, basé sur Drupal (un logiciel open source utilisé par de nombreux sites de presse dans le monde), qui est destiné à l’ensemble des sites du groupe Rossel et qui fait déjà tourner les sites du Soirmag, Sudpresse et de La Voix du Nord ».

« Pour faire une comparaison avec le “papier”, c’est comme si le site venait de changer de rotatives », explique le responsable des médias numériques du Soir. Pour Rossel, c’est un investissement important qui a pour but d’offrir des sites plus performants, plus souples et capables d’évoluer avec le web.

Visuellement pourtant, les changements ne sont pas si nombreux. « C’est voulu : même s’il s’agit véritablement d’un nouveau site, nous n’avons pas souhaité créer de rupture dans les repères de navigation », précise Philippe Laloux. Le Soir profite néanmoins de ce « portage » de l’ensemble de ses contenus pour faire « plus qu’un nettoyage graphique ». Tout le code qui génère le contenu du site a été réécrit pour optimiser la vitesse de chargement des pages et harmoniser l’aspect graphique du soir.be.

Un nouvel espace « abonnés »

Outre ces nouveautés graphiques, la nouvelle version du Soir.be accueille surtout un nouvel espace destiné à ses abonnés. On y retrouve des contenus qui leur sont exclusivement réservés. Tous les abonnés « papier » y ont évidemment accès mais il est également possible, pour ceux qui n’ont pas d’abonnement, de tester l’offre gratuitement pendant sept jours. « Nous sommes dans une logique d’accès à des contenus exclusifs, on ne vend pas des produits, insiste Philippe Laloux. C’est la différence entre acheter un DVD et louer un film en VOD. On est dans un modèle de type Spotify, pas iTunes. Nos abonnés ont accès à tous nos contenus où ils veulent, quand ils veulent et sur le support de leur choix : site, mobile, applications, etc. Le site du Soir ne devient pas payant, il n’y a pas de “paywall” à l’entrée. Il continuera à offrir un traitement de qualité au flux d’actualités. Mais il propose de nouveaux contenus exclusifs, à haute valeur éditoriale, alimentés par l’ensemble de la rédaction du Soir. Ces articles sont payants, mais accessibles aux abonnés “papier” ou numériques, sur l’ensemble des supports. Ce mouvement vers des contenus “premiums” qualitatifs s’observe dans tous les grands quotidiens de la planète. »

L’offre « abonnés » est d’ailleurs amenée à s’étoffer dès les prochaines semaines avec, outre des dossiers d’archives, par exemple, l’arrivée d’une édition de fin de journée, 100 % numérique. « Ce journal numérique est réellement calibré pour les tablettes, pour une lecture “sofa”, explique Philippe Laloux. On quitte le flux ininterrompu de l’info, pour retrouver des articles exclusifs (des analyses, des enquêtes, des interviews…) mais avec tous les avantages du web (enrichissements multimédias, interactivité, etc.) » Avec, dans la foulée, une toute nouvelle application iPad qui reprendra ce que l’on peut désormais appeler les trois éditions du Soir : l’édition en continu (lesoir.be), l’édition du matin (Le Soir papier ou en PDF) et l’édition de fin de journée (le journal numérique).

Comment ça marche ?

Vous êtes abonné et vous avez un compte Club du Soir . Connectez-vous avec votre login et mot de passe et profitez des contenus exclusifs.
Vous êtes abonné mais vous n’avez pas de compte « Soir ». Inscrivez-vous via l’onglet « Je m’inscris » en haut à droite du site.
Vous n’êtes pas abonné mais vous avez un compte « Soir ». Profitez de 7 jours d’essai gratuit en cliquant sur « Je me connecte » lorsque vous tombez sur un article payant.
Vous n’êtes pas abonné et vous n’avez pas de compte « Soir ». Profitez de 7 jours d’essai gratuit en vous inscrivant sur « Je m’inscris » lorsque vous tombez sur un article payant.

GIL DURAND
Cette entrée a été publiée dans Action Soir, Economie, Médias, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.