Djihad belge : la filière somalienne

Les combattants djihadistes contrôlent une partie de la Somalie. © afp.

Un groupe d’extrémistes musulmans a été démantelé à Bruxelles. Ils voulaient aller se battre en Somalie.

Pour la seconde fois en moins d’un mois, une filière de combattants djihadistes à destination de la Somalie a été démantelée ce mercredi matin dans la capitale. Sept personnes ont été interpellées, des documents et du matériel informatique ont été saisis. Des perquisitions ont eu lieu à Forest, Saint-Gilles, Bruxelles, Molenbeek-Saint-Jean, Uccle et Woluwe-Saint-Pierre.

Les autorités judiciaires ont indiqué que « sept personnes, d’origine marocaine et africaine et un Belge » ont été arrêtés. On ignore pour l’instant le détail des nationalités de ces sept individus. Les perquisitions de ce mercredi résultent d’une enquête ouverte en août 2011 lorsqu’un ressortissant belge d’origine marocaine avait été interpellé au Kenya au moment où il tentait de franchir la frontière somalienne.

Sur ces 18 derniers mois, au moins une petite dizaine de djihadistes belges, presque tous d’origine maghrébine, ont pris le chemin de la Somalie, parmi lesquels deux proches de Sharia4Belgium arrêtés au Yémen. Au moins deux djihadistes belges seraient toujours actifs en zone de guerre.

Cette entrée a été publiée dans Belgique, Monde, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.