Les Diables rouges battent l’Écosse en 1947

Les archives photographiques du Soir recèlent quelques pépites. Nous avons envie de vous faire partager ce patrimoine. Chaque vendredi nous publions un de ces témoignages de notre passé.
 
REPRODUCTION
 

La Belgique rencontre l’équipe d’Écosse le dimanche 18 mai 1947.

« Un soleil tamisé a présidé à la réouverture officielle du Stade du Centenaire au Heysel, à l’occasion du match Belgique – Écosse. (…)

En se serrant encore un peu sur les gradins bien fournis cependant, les « football fans » admettent encore les derniers arrivants, assez surpris d’une telle affluence. (…)

Après deux ou trois tours de piste des policiers musiciens, précédés de leur clique, les deux équipes font leur entrée sur le terrain., les Diables rouges précédant un peu les Highlanders, le torse sanglé dans un maillot bleu foncé et portant un grand numéro sur le dos.

L’exécution du God save the King et de la Brabançonne – celle-ci reprise en choeur par une grande partie de la foule – ô l’agréable surprise – constituent avec le pile ou face les préliminaires auxquels s’associe l’essaim des reporters photographes.

«Le train endiablé que les nôtres imprimèrent à la rencontre suscita quelques craintes. N’allaient-ils pas s’effondrer après la pause, alors que leurs adversaires se montraient plus avares de leurs efforts ?

Crainte injustifiée, malgré le dernier quart d’heure de la première de la première mi-temps, malgré le but égalisateur des Highlanders, à la reprise, alors que De Buck touché avait cédé sa place de half à Coppens. (…)

Nos Diables rouges avaient joué “belge”. Et si leur victoire fut saluée avec ferveur, c’est sans doute parce qu’ils l’avaient méritée par leur allant et l’enthousiasme de leurs actions. »

La composition de l’équipe de g. à dr. : Pannaye Joseph, Anoul Pau, Massay Fernand, Coppens Henri, Aernoudts Léon, Debuck Adolphe, Daenen François, Thirifays René, Lemberechts Victor, Henriet Jules, Decleyn Albert.

 

Cette entrée a été publiée dans La photo du vendredi. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.