Le Nobel d’économie pour deux « marieurs »

Lloyd Shapley (en haut) et Alvin Roth. © AP

Le Nobel d’économie – le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel – a été attribué cette année à deux Américains, Lloyd Shapley et Alvin Roth.

Ces deux économistes ont étudié, le premier sur un plan théorique, le second sur un plan pratique, la manière optimale d’organiser la rencontre entre l’offre et la demande quand le prix ne peut pas jouer ce rôle.

Dans les années 50 et 60, Lloyd Shapley, qui avait étudié les mathématiques à Harvard et Princeton, a développé les bases théoriques de la théorie des jeux coopératifs, qui étudie des situations où des individus rationnels choisissent de coopérer.

En 1962, avec David Gale, aujourd’hui décédé, qui avait également étudié les mathématiques à Harvard, Lloyd Shapley proposa un algorithme (un ensemble de règles) permettant d’apparier (de « marier ») des individus, hommes et femmes, de manière durable (de sorte qu’aucun ne souhaite « divorcer »), tout en respectant au mieux leurs préférences individuelles.

Dans les années 80, Alvin Roth, a appliqué ces recherches à des situations réelles : la première affectation en hôpital des nouveaux diplômés en médecine, les dons d’organes ou… les inscriptions dans les lycées publics (high schools) de New York.

Lloyd Shapley, aujourd’hui âgé de 89 ans, est professeur émérite de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Alvin Roth, qui a 60 ans et a étudié à Stanford, enseigne à Harvard. Ils se partageront 8 millions de couronnes suédoises (927.000 euros).

DOMINIQUE BERNS
Cette entrée a été publiée dans Economie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.