Duferco après Ford… La Belgique vit un octobre noir sur le front de l’emploi.

Les annonces de fermetures d'entreprises se sont multipliées en octobre. © AVPRESS

Des pistes existent pourtant pour briser ce cycle infernal. Parole aux experts.

Alors que le pays était encore sous le choc de l’annonce de la fermeture de l’usine Ford à Genk, la Belgique a vécu une nouvelle journée noire pour l’emploi, ce jeudi.

Les directions des entreprises sidérurgiques louviéroises Duferco et NLMK annonçaient jeudi matin un plan drastique de réduction des coûts : 601 emplois seraient directement menacés.

On apprenait plus tard dans la journée que la quasi-totalité des 350 travailleurs de la chaîne de magasins d’électronique Photo Hall se retrouveront sans emploi.

Comment enrayer cette spirale du chômage ? Le Soir a laissé la parole aux experts. Ils ont identifié les principaux problèmes qui font que la Belgique peine à sortir de la crise. Et ils balisent les pistes qui permettront au pays de mieux lutter contre le chômage.

 

Cette entrée a été publiée dans Belgique, Economie, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.