Liège Expo… 1930

Les archives photographiques du Soir recèlent quelques pépites. Nous avons envie de vous faire partager ce patrimoine. Chaque vendredi nous publions un de ces témoignages de notre passé.
 
EXPO
 

Pas de chance pour Liège Expo 2017 !

Liège a pourtant des références en matière d’organisation de grandes expositions. L’Exposition universelle de 1905 avait connu un immense succès et a marqué les esprits liégeois mais nous ne possédons pas de photos dans nos archives.

Nous avons déjà évoqué l’Exposition internationale de 1939, basée sur le thème de l’eau.

En 1930, pour célébrer le centenaire de l’indépendance de la Belgique, Anvers et Liège organisent deux expositions internationales. Liège accueille l’Exposition internationale de la grande industrie, sciences et applications, art wallon ancien. Cette manifestation  ne connaît pas le succès escompté. L’industrie ne passionne pas le grand public! L’exposition est répartie sur les sites du  parc de la Boverie où s’était déjà déroulée l’Exposition universelle de 1905, et le champ de manœuvres situé au nord de la ville, devenu aujourd’hui le quartier d’habitation de Droixhe.

Sur la photo nous reconnaissons le roi Albert Ier et la reine Elisabeth, le prince Léopold mais il faut deviner la présence de la princesse Astrid.

Dans le Soir des 4 et 5 mai 1930, deux longs articles relatent la ferveur populaire des Liégeois au passage de la famille royale dans la Cité ardente, comme nous pouvons le lire dans cet extrait :

« A leur sortie de la salle des fêtes, les Souverains, les princes et leur suite se rendent à pied jusqu’à l’Esplanade, qui se trouve en face du palais de l’Électricité. De là, ils assistent au défilé des 1700 motocyclistes. Deux des motocyclistes se détachent du cortège et offrent des fleurs à la Reine et la princesse Astrid. (…)

Le cortège royal, simplement précédé par cinq gendarmes à pied, fait alors le tour des jardins. Partout les Souverains sont très acclamés par les exposants et les invités. Lorsque le cortège débouche sur le pont de Coronmeuse, de longues acclamations retentissent. Ici la foule est particulièrement dense ainsi que le long du quai de Coronmeuse, jusqu’à l’embarcadère. Le Roi et la Reine s’embarquent alors avec le corps diplomatique, tandis que les princes prennent place sur un second bateau avec le gouverneur et le bourgmestre

La visite des Souverains au secteur Sud

Sur la Meuse

La promenade sur la Meuse fut vraiment féerique. Les deux bateaux royaux, précédés de sept bateaux dans lesquels avaient pris place les invités et escortés par de nombreux yachts, qui, tous avaient hissé le grand pavois, descendirent alors lentement le fleuve pour gagner le secteur Sud. Tout le long des quais et sur les ponts, les curieux s’entassaient en grappes, acclamant inlassablement le Roi, la Reine et les princes. La princesse Astrid fut l’objet d’acclamations particulièrement sympathiques auxquelles elle répondait avec entrain. Au bout d’une demi-heure, la pauvre princesse était bien fatiguée et demanda à boire. Hélas, il n’y avait rien à bord. Les occupants du bateau hélèrent alors un des yachts. Celui-ci avait heureusement du ravitaillement. Dans l’écluse, il vint s’amarrer près du bateau royal et bientôt M. le bourgmestre Neujean armé d’une bouteille d’eau minérale put faire l’échanson. »

 
 
 
 
Cette entrée a été publiée dans La photo du vendredi, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.