Liberté de la presse: qui tue les journalistes au Honduras?

La visite qu’effectue actuellement le président du Honduras, Juan Orlando Hernandez, en Europe risque bien de passer inaperçue. Dans le contexte de guerre contre le djihadisme ou Ebola, la situation de ce petit pays d’Amérique centrale est largement gommée de l’agenda de l’information.
Et pourtant, le Honduras est un pays que de nombreux services de renseignements et d’agences internationales observent avec préoccupation. Comment ne pas s’intéresser à un pays qui enregistre le taux d’homicide le plus élevé au monde. En 2013, il s’établissait, selon les Nations Unies, à 90 homicides par 100.000 habitants, contre un taux de 1,6 en Belgique. Continuer la lecture

Publié dans Analyse, droits de l'homme, Journalistes, Relations internationales, Union européenne | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Liberté de la presse: la Turquie dans la ligne de mire

La Turquie est depuis des mois au coeur de l’actualité internationale. Non seulement parce qu’elle borde deux des pays les plus convulsés du monde, la Syrie et l’Irak, mais aussi parce que son gouvernement est régulièrement accusé de vouloir imposer un régime autoritaire « à la Poutine », alors qu’il aspire à faire partie de l’Union européenne.

Le 18 septembre, le gouvernement turc, dont on disait qu’il s’était désintéressé de l’Europe, a présenté une nouvelle stratégie d’adhésion qui reflète le souhait de l’Establishment turc de renforcer ses alliances, au moment où les troubles régionaux et, en particulier, la montée de la menace djihadiste prennent une ampleur périlleuse.
Le 8 octobre, la Commission européenne rendra public son « rapport de progrès » sur la Turquie. Ce document fait le point sur le respect par les pays candidats de l’acquis communautaire, mais aussi des « critères de Copenhague », socle minimal des valeurs démocratiques de l’Union. Les textes sont presque prêts, nous dit-on, mais la rédaction finale pourrait encore être influencée par des derniers constats. Continuer la lecture

Publié dans Analyse, droits de l'homme, extrême droite, turquie | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

“Je ne me décourage jamais”

Exposé dans l’ancien arsenal de Saint-Servan, en face du musée des Cap-Horniens à Saint-Malo, l’Ar Zénith, un Dundee breton de 21 mètres, fut le premier bateau civil français à rejoindre le général de Gaulle au lendemain de l’appel du 18 juin 1940. La poignée d’homme qui, ce jour-là, mirent le cap sur Plymouth appartiennent à la légende de la France libre. Leur pied de nez au « réalisme » et au conformisme ambiants constituèrent l’essence même de l’engagement résistant, de cette « aventure incertaine » qu’évoque si bien dans ses mémoires Claude Bourdet, l’un des principaux animateurs de la résistance et directeur du journal Combat.(1)
En ces moments où la France, tétanisée par la défaite, voyait dans le maréchal Pétain un sauveur, aucun bookmaker n’aurait osé parier sur ces « aventuriers », sur ces « marginaux », qui refusaient d’accepter « l’évidence » de la reddition et la « nécessité » de la soumission. La Résistance n’était pas encore à la mode. Alors que ces têtes brûlées larguaient les amarres et levaient les voiles pour l’Angleterre, ceux qui étaient « dans le vent » étaient pétainistes. Continuer la lecture

Publié dans droits de l'homme | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Entre la terreur et la désespérance

L’exécution de James Foley et de Steven Sotloff a choqué la communauté internationale. Non seulement en raison de la brutalité hallucinée de leurs bourreaux, mais aussi parce que cet acte macabre est un symbole angoissant de l’ensauvagement du monde. Comme le fut la montée des totalitarismes dans les années Trente, en Europe et au Japon.
Les Cassandre qui avaient mis en garde contre l’euphorie de « la victoire de la liberté » après la chute du Mur de Berlin regrettent sans doute d’avoir eu raison. «Une grande partie des terres explorées sont redevenues inaccessibles, incontrôlées par des pouvoirs réguliers, hostiles à toute pénétration étrangère », écrivait Jean-Christophe Rufin en 1991 dans son livre L’Empire et les Nouveaux Barbares. En 1994, dans un livre très sombre et très mal-pensant, Robert Kaplan parlait, lui, de «L’anarchie qui vient ».
Comme ils l’avaient prédit, le monde se couvre de zones rouges où il est interdit d’entrer. Or, ces terres interdites n’appartiennent pas à la géographie du monde inutile. Les guerres qui s’y déroulent ne sont pas hors du temps. Le Moyen-Orient sur lequel l’Etat islamique plante son étendard noir est au coeur des enjeux politiques, économiques et civilisationnels mondiaux. Ces hordes aux idées archaïques sont terriblement modernes, dans la mesure où les djihadistes font peser des menaces immédiates et réelles sur des contrées stratégiques et sur nos propres sociétés. Impossible dès lors de s’en désintéresser, comme ce fut largement le cas lors des “sales guerres” africaines des années 1990 et 2000, de la Sierra Leone à la RDC. Continuer la lecture

Publié dans Analyse, droits de l'homme | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Sissi ? Non, deux fois non !

Les « vassaux » ne sont plus ce qu’ils étaient ! Alors que le président Moubarak, conscient des milliards de dollars qu’il recevait de ses commanditaires étrangers, veillait à ne pas trop les vexer, le général Sissi n’a pas hésité à ridiculiser les Etats-Unis. Lundi, au lendemain de la visite au Caire du secrétaire d’Etat John Kerry et de son annonce d’un dégel de l’aide militaire américaine, un magistrat égyptien, agissant bien sûr « en toute indépendance », a condamné à de lourdes peines de prison trois journalistes du service anglais de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera.

Les réactions ont été immédiates et outrées. « Sept ans ? Un verdict scandaleux, une farce », a twitté la célèbre journaliste de CNN, Christiane Amanpour. « Une honte pour l’Egypte », a renchéri Joel Simon, directeur du Comité pour la protection des journalistes (CPJ, New York). Continuer la lecture

Publié dans afrique, Afrique du Nord et Moyen-Orient, Analyse, droits de l'homme, Journalistes, Relations internationales | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Europe-Amérique latine, le désamour ?

La passion brésilienne qui endiable la Belgique risque bien d’être éphémère. Au lendemain de la Finale de la Coupe du Monde, les jingles enrobés de sambas, l’ondoiement des bannières vert et jaune et les grands sourires cariocas disparaîtront aussi rapidement qu’ils nous ont submergés. La longue romance entre l’Europe et l’Amérique latine appartient largement au passé : au Sud du Rio Grande, le Vieux continent ne fait plus rêver et, en Europe, l’Amérique latine, souvent, indiffère. « L’Amérique latine est trop stable », ironisait un ami argentin. « Face à l’Ukraine, à la Syrie, on ne fait évidemment pas le poids… ». Continuer la lecture

Publié dans Amérique latine, Analyse, littérature | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Viktor Orban provoque ses “amis” du PPE

Joseph Daul, le placide président sortant du principal groupe politique au Parlement européen, le Parti populaire européen, a été bien mal récompensé de sa tolérance des dérives du premier ministre hongrois, Viktor Orban.

L’ancien dissident, devenu le tout-puissant leader d’un pays de plus en plus hostile au “consensus européen”, a rejoint le premier ministre britannique David Cameron dans son opposition à la nomination à la présidence de la Commission européenne de Jean-Claude Juncker, pourtant tête de liste du PPE aux élections européennes. Continuer la lecture

Publié dans Analyse, Union européenne | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Marine, bons baisers de Moscou !

Depuis la révolte de la place Maidan à Kiev, les autorités russes n’ont eu de cesse de stigmatiser le fascisme de leurs adversaires et de réduire le mouvement contestataire ukrainien à sa seule composante extrémiste. Jusqu’à télescoper dans leur propagande les « pro-Européens » d’aujourd’hui avec les « pro-hitlériens » d’hier.

Martelé à longueur de journée par les médias contrôlés par le Kremlin, le discours sur la responsabilité occidentale dans la crise ukrainienne a convaincu une partie de l’opinion, notamment “à gauche de la gauche” et au sein de certains gouvernements « anti-impérialistes » qui n’attendent rien de bon de l’Europe ou des Etats-Unis. Mais il a aussi été repris par l’extrême droite européenne, dont on aurait pu croire assez logiquement qu’elle aurait appuyé les ultras ukrainiens. 

En fait, depuis plusieurs années, comme le confirme une étude The Russian Connection publiée en mars par le Political Capital Institute de Budapest, Vladimir Poutine exerce un réel attrait sur les formations national-populistes européennes. Ainsi, le Front national, qui s’était déjà retrouvé aux côtés de la Russie dans son appui au régime syrien, flirte ouvertement avec le Kremlin. Continuer la lecture

Publié dans Analyse, antisémitisme, droits de l'homme, France, Relations internationales, Russie | Marqué avec , , , , , , , , , | Un commentaire

Thaïlande : des journalistes contestent

Qui dit coup d’Etat dit censure d’Etat. Les militaires qui ont pris le pouvoir le 22 mai à Bangkok ont immédiatement pris le contrôle des chaînes de télévision, qui restent la première source d’information de la population. CNN TV a aussi été fermée. Et comme on le sait, lors d’un putsch, l’information militaire est à l’information ce que la musique militaire est à la musique…Des radios ont également été obligées de diffuser les communiqués martiaux du Commandement de maintien de la paix et de l’ordre mis en place par l’armée. La presse écrite a été mise en garde, tandis qu’Internet et les  réseaux sociaux, comme le note Reporters sans frontières, ont été placés sous haute surveillance. Continuer la lecture

Publié dans asie, droits humains, Journalistes | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

La liberté de la presse, clé du développement?

« Il ne peut pas y avoir de développement durable sans liberté ». Cette équation vertueuse sera au centre des débats lundi et mardi au siège de l’UNESCO à Paris, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse. Aiguillonnés par des dizaines d’ONG, un certain nombre d’Etats cherchent en effet à inscrire dans les textes officiels des Nations unies l’idée que la liberté de la presse est un levier essentiel de la bonne gouvernance et donc d’un développement équitable et durable. La bataille porte en particulier sur l’agenda post 2015, c’est-à-dire sur l’actualisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), la feuille de route censée guider les efforts de la communauté internationale pour éradiquer la pauvreté.

Cette coalition, formée essentiellement à ce jour de pays occidentaux et d’une poignée de pays du Sud, n’aura pas la tâche facile. Les « suspects habituels », la Chine et la Russie en tête, contestent ce « mélange des genres » et dénoncent une nouvelle tentative de l’Occident d’imposer son idéologie et ses normes au reste du monde. Les contrefeux sont déjà en place : un peu partout, des autocrates clament que le journalisme critique et indépendant est « contre le développement » parce qu’il perturbe ou discrédite des politiques gouvernementales qu’ils considèrent par définition comme éclairées. Continuer la lecture

Publié dans Analyse, droits de l'homme, Journalistes, Relations internationales | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire