“Ca doit sentir le chlore!”

Par François Dumont, responsable de la communication à Bruxelles. 

Dans le cadre de son travail de responsable de la communication pour la République Démocratique du Congo, François Dumont s’est rendu au Katanga, au mois de février, pour accompagner un journaliste de la BBC qui réalisait un documentaire radio sur les urgences épidémiques. Une fois sur place, il a pu se rendre compte de l’ampleur des épidémies de choléra qui touchent les villes de Likasi et de Lubumbashi. Dans cette dernière, il a visité deux centres de traitement du choléra (CTC en langage MSF) mis en place par nos équipes d’urgence.

Voici ce qu’il en a retenu. Ce qui est le plus frappant dans un CTC, c’est le degré d’activité qui y règne. Les infirmiers courent d’un lit à l’autre, posent des perfusions, examinent les patients et leur donnent des bouteilles de sels de réhydratation. Munies de leur seau et d’une serpillière, les hygiénistes frottent, raclent le sol, répandant ainsi cette odeur si particulière de chlore. Le choléra étant transmis par les excréments des malades, la salle doit constamment être désinfectée au chlore. Comme me dit le Dr Hyppolite Mboma, du PUC: “Un CTC, ça ne doit pas sentir le choléra, ça doit sentir le chlore !”


En visionnant cette vidéo (tournée au mois de février), vous entrerez dans le CTC de MSF à Likasi…

Cette entrée a été publiée dans choléra, responsable de la communication, VIDEOS. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>