Dans les prisons guinéennes

frank-bossant_3.jpgDans le courant de l’année 2008, MSF a visité plusieurs prisons en Guinée dont celle de Guéckédou, dans le sud du pays. Frank Bossant, chef de mission en Guinée tire les conclusions suivantes de ces visites: « On a vraiment constaté des conditions de détention déplorables et inacceptables. Sur une population d’un peu plus de 70 personnes, on a trouvé plus de 40% de personnes qui étaient en situation de malnutrition sévère, des gens entassés dans des cellules beaucoup trop petites et insalubres. Il y avait là des gens avec qui j’ai parlé qui n’avaient pas pu se laver pendant des mois, qui n’avaient pas de vêtements, qui n’avaient pas vu passer une infirmière ou un médecin depuis des mois. »

MSF décide alors de lancer une intervention d’urgence et d’écrire un rapport demandant aux autorités de prendre leurs responsabilités et de prendre des mesures structurelles afin de garantir les droits humains basiques auxquels a droit chacun et chacune. « Ce n’est pas parce qu’on décide d’enfermer des personnes qu’il faut les dépourvoir de leurs droits. Il faut prendre des mesures pour nourrir ces gens correctement, pour leur apporter des soins médicaux, pour leur donner l’occasion au moins de se laver et d’améliorer les conditions sanitaires de détention. Ca c’est l’essentiel de notre message », conclut Frank Bossant. Des ces visites, MSF a également rapporté des clichés. Nous vous proposons de les découvrir ici.

Cette entrée a été publiée dans EN PHOTOS, Guinée, malnutrition. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>