Retour sur 10 crises humanitaires en 2009: la malnutrition

malnutrition1.jpgUn décès toutes les 6 secondes causé par la malnutrition.

Cette adolescente est « chanceuse », elle vient de faire un dépistage de malnutrition à temps lors d’une campagne de dépistage à Djibouti en septembre 2009. Ce n’est malheureusement pas le cas pour de nombreux autre enfants quand on constate qu’entre 3,5 et 5 millions d’enfants meurent chaque année de malnutrition.

Pourtant, la malnutrition infantile est une maladie facile à prévenir, avec une combinaison adéquate de nutriments, et se soigne efficacement grâce aux aliments thérapeutiques disponibles aujourd’hui. Alors pourquoi 55 millions d’enfants continuent-ils à en souffrir ?

La réponse vient en partie du manque de financements adéquats pour mettre en œuvre des programmes nutritionnels efficaces. En novembre, peu de temps avant le Sommet mondial de l’alimentation de Rome, Médecins Sans Frontières a publié un rapport qui présente une analyse détaillée des tendances de financement dans les domaines de la malnutrition infantile et de l’aide alimentaire.

Malgré le nombre élevé de morts évitables dans le monde, les dons des pays les plus riches pour lutter contre la malnutrition n’ont pas augmenté ces sept dernières années (2000 à 2007). L’aide mondiale atteignait seulement 350 millions de dollars par an, alors que la Banque mondiale a estimé que 11,8 milliards étaient nécessaires pour lutter efficacement contre la malnutrition dans les 36 pays les plus touchés.

De 2005 à 2007, MSF seule a dépensé 40,3 millions de dollars par an, soit une contribution supérieure à celle de plusieurs gouvernements. En 2008, MSF a traité plus de 300 000 enfants malnutris dans 22 pays. Des mesures immédiates doivent être prises pour augmenter le financement de programmes nutritionnels efficaces, afin de soigner des millions d’enfants dans le besoin.

Cette entrée a été publiée dans malnutrition. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>