Urban Survivors: plongée dans l’enfer des bidonvilles

« Urban Survivors » est le fruit d’une coopération entre Médecins Sans Frontières et l’agence photographique NOOR. Cinq photographes internationaux ont chacun visité un projet de Médecins Sans Frontières dans cinq bidonvilles à travers le monde. Cette collaboration a débouché sur la réalisation d’une série de photos et de webdocumentaires poignants, à découvrir in extenso sur www.urbansurvivors.org.

Les couches les plus pauvres de la population migrent en masse des régions rurales vers les villes, où elles finissent souvent dans des bidonvilles à la croissance exponentielle. « Urban Survivors » souhaite faire la lumière sur ce monde qui vit dans l’ombre de zones urbaines parfois riches et développées.

« Urban Survivors » montre le combat quotidien de ces populations aux conditions de vie extrêmes. Le visiteur est plongé au coeur de communautés souvent invisibles et oubliées. Il partage leurs rêves et leurs espoirs tout en étant confronté à la dure réalité des bidonvilles: malnutrition, eau contaminée, manque d’installations sanitaires, infections, VIH/sida, etc. « Urban Survivors » montre aussi comment Médecins Sans Frontières assure l’accès de ces populations aux soins de santé.

Johannesburg: Dark City

Le centre-ville de Johannesburg, locomotive économique du pays le plus riche du continent africain, regorge d’immeubles-bidonvilles où vivent des migrants vulnérables. Ces immigrés économiques ont rejoint la ville dans l’espoir d’y trouver de meilleures perspectives d’avenir mais ce qui les attend à leur arrivée, c’est une vie où la criminalité, l’exploitation, la marginalisation et la xénophobie sont omniprésentes. Ils se terrent à l’abri des regards, dans des immeubles de bureau désaffectés. L’un d’entre eux a été rebaptisé Dark City, en référence aux premières townships de Johannesburg qui étaient toujours sans électricité lors du premier boom économique qu’a connu la ville.

Plongez également dans le quotidien des bidonvilles de Dhaka, Nairobi, Karachi, et Port-au-Prince sur www.urbansurvivors.org.

Nous vous invitons aussi à découvrir une sélection des photos de “Urban Survivors” dans les forums de cinq magasins Fnac (Anvers, Bruges, Bruxelles, Louvain-la-Neuve et Gand).

Cette entrée a été publiée dans Campagne, EN PHOTOS, VIDEOS, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Urban Survivors: plongée dans l’enfer des bidonvilles

  1. Ergo dit :

    Mon Dieu, c’est terrible, que faire quand on est quelqu’un de tout petit comme moi, j’ai l’impression que mon petit don mensuel n’est rien par rapport à l’immensité de cette misère, de ces souffrances.
    Vous avez toute mon admiration, je sais que cela ne vous aide pas concrètement, mais je fais ce que je peux, à la mesure de mes petits moyens, et je suis gênée de dire cela, car mes petits moyens, je me rends compte que c’est une fortune à côté de ce rien qu’ont ces êtres humains. Pourquoi? Qu’ont-ils fait? Ce n’est pas juste, c’est inhumain et révoltant.

  2. katee dit :

    tellement atroce, tellement envie de renverser le monde et de ne plus vivre dans cet univers de violences. Comment nos concitoyens terriens peuvent ils paisiblement profiter de leur bien être quotidien sans se soucier de la misère et de la terreur omniprésentes chez tant d’entre nous sous d’autres soleils. Comment encore s’endormir le soir en pensant à tous ces enfants qui eux s’endormiront brisés et sans amour, le ventre creux. Parfois, c’est si dur d’être impuissant. Changer les choses à sa mesure avec sa petite contribution c’est peut-être déjà une pierre posée à l’édifice mais lorsqu’on voit les débats qui font vibrer les grands de ce monde chaque jour dans les tabloids … il y a de quoi se demander si un jour le monde changera. Tant de futilité et d’égoïsme … si peu de fraternité et de réel émoi … d’humanité face à la détresse. C’est si triste. QUE DE COURAGE toutefois pour vous toutes et tous qui vous battez sans relâche et sans grans moyens. Continuez !!

  3. Bonjour je suis gestionnaire je souhaite être parmi vous,votre association et le manière ou vous interviens dans le monde est vraiment formidable par exemple le cas de la RCA au moment de la coup d’État du 24 mars 2013 y a aucun médecin dans les hôpitaux et grâce à l’équipe msf que le pays y avoir un soin gratuite dans les cas d’urgence et les manière de vos travail me plait je souhaiterais rejoindre cette équipe je suis à proximité de msf.f à Bangui derrière l’ambassade de chine.merci de votre aimable compréhension.

    • Médecins Sans Frontières dit :

      Merci pour votre intérêt! Il est probable que nous cherchions du personnel dans votre région. Veuillez prendre contact avec notre bureau local afin de recevoir plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>