Disparition des abeilles en Belgique : le rôle déterminant des fongicides

Une étude indépendante menée par le CARI et financée par le plan Maya vient d’aboutir. Les résultats sont clairs : les fongicides jouent un rôle déterminant dans la disparition massive de nos colonies d’abeilles. Aux armes citoyens !!!

Ces résultats sont d’une importance majeure en ce qu’ils relèvent enfin d’une étude indépendante et qu’ils montrent sans aucun doute possible que l’utilisation massive des pesticides, et plus particulièrement des fongicides, constitue le facteur numéro 1 de la disparition des abeilles.

Vous vous demanderez certainement comment il se fait que de tels résultats se fassent attendre depuis si longtemps? La réponse est simple : les conflits d’intérêts ! Le lobbying acharné des multinationales phytopharmaceutiques est efficace et ralentit considérablement les initiatives scientifiques qui permettraient de trancher la question une fois pour toutes. L’engagement du Cari et du Ministère de l’Agriculture mérite donc d’être salué. Cette étude, nous l’espérons, fera date.

Pour sauver nos abeilles, un engagement politique ambitieux est indispensable, et ce au niveau européen. Comme le souligne Etienne Bruneau du Cari, “si l’on veut sauver les abeilles, c’est toute l’agriculture européenne qu’il faut changer.” Il faut également soutenir nos agriculteurs, acculés par l’industrie agroalimentaire, dans ce changement.

Et qu’on ne nous dise pas que sans agriculture intensive, on ne pourrait pas nourrir la planète. L’argument est fallacieux, toutes les études indépendantes le montrent, les alternatives viables et durables existent déjà.

Chacun d’entre nous a également un rôle à jouer, à travers une consommation plus responsable, le vote, les pétitions. Il faut faire entendre notre voix et montrer à ces géants du phytopharmaceutique, Monsanto, Syngenta, Bayer et consorts, qu’ils ne décideront pas à notre place et qu’on ne les laissera pas continuer à empoisonner notre planète.

Nous devons changer de modèle agricole, et ce sans plus attendre, au risque de voir notre belle planète à jamais défigurée !

Aux armes citoyens !!!

Votre happyculteur en colère

Stéphan

Cette entrée a été publiée dans La disparition des abeilles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>