Vers une interdiction des néonicotinoïdes ?

L’Assemblée nationale française a voté ce jeudi 19 mars l’interdiction dès 2016 des pesticides de la famille des néonicotinoïdes. Ce vote constitue une avancée importante, mais il doit encore être confirmé au Parlement.

Depuis décembre 2013, l’usage de trois substances de cette famille de pesticide particulièrement toxiques avait été restreint par la Commission européenne.

L’interdiction viserait désormais toute la famille des néonicotinoïdes, et constituerait un premier pas important pour la préservation des abeilles et plus largement de l’ensemble des pollinisateurs.

Tous les indicateurs sont au rouge. Une enquête de la Commission européenne, rendue elle aussi publique ce jeudi, tire la sonnette d’alarme : près de 10 % des 2 000 espèces sauvages d’abeilles européennes sont menacées d’extinction. Si aucune mesure n’est prise, 5 % supplémentaires le seront dans un futur proche.

Ce vote intervient alors que cinq pesticides viennent par ailleurs d’être reconnus par l’OMS comme des cancérogènes “possibles” ou “probables” pour l’homme. On retrouve parmi ceux-ci le glyphosate, pesticide le plus utilisé au monde que l’on retrouve notamment dans le Round-up.

A quand une prise de position ferme de nos élus en Belgique ?

Votre happyculteur,

Stéphan

Cette entrée a été publiée dans La disparition des abeilles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>