Première visite de printemps au rucher du Soir

Le printemps s’installe enfin, nos abeilles effectuent leurs premières récoltes, le moment est venu de visiter les ruches…

Nous avons effectué notre première visite printanière des ruches du Soir ce mercredi. Quel bonheur de découvrir deux colonies en pleine forme ! L’année a de nouveau été noire pour de nombreux apiculteurs, notamment dans le Hainaut, avec des pertes de 80% et plus dans certains ruchers. Les abeilles semblent décidément se porter mieux en milieu urbain…

Cette année, de nouveaux participants se joignent à notre groupe d’apiculteurs en herbe. La magie des abeilles a de suite opéré et l’émerveillement était au rendez-vous. Tous se réjouissent de la prochaine visite.

Chaque semaine, la visite des ruches sera l’occasion de découvrir avec les participants le monde merveilleux des abeilles, l’organisation complexe de la colonie, le rôle de ces indispensables partenaires dans notre environnement. Les abeilles sont de merveilleux portes-parole de notre environnement.

Nous ne manquerons pas d’évoquer également avec eux la problématique du déclin des pollinisateurs sauvages. Ils doivent eux-aussi être protégés. Nous devons créer un environnement urbain accueillant, multiplier les refuges et les ressources dont ils ont tant besoin. Il est possible d’agir facilement, chez soi, en faveur de ces insectes indispensables : installer un hôtel à insectes, privilégier des espèces mellifères indigènes, ne plus utiliser de pesticides…

Nous ne pouvons pas tout changer d’un seul coup, mais chacun d’entre nous peut faire sa part…

Votre happyculteur,

Stéphan

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>