Un miel bruxellois aux notes d’agrumes

Les abeilles du Soir nous ont réservé une étonnante surprise. Les analyses du miel récolté la saison dernière indiquent une présence importante de pollen de Rutacées, grande famille de plantes qui comprend notamment… les agrumes.

Ce qu’il y a de formidable avec le miel de petites productions, c’est qu’il nous dépeint de manière unique l’environnement local dont il est issu. Il peut être différent chaque année, en fonction du climat qui influence les floraisons et du moment choisi pour la récolte. En dehors de ces produits industriels mélangés que l’on trouve dans les grandes surfaces et qui n’ont du miel que le nom, on peut considérer que chaque miel est unique au monde.

Le miel du Soir concentre 3 pollens dominants : 22% de Châtaignier, 28% de Tilleul et 36% de Rutacées. On imagine facilement les abeilles se promener dans ces grandes allées de châtaigniers qui agrémentent le paysage urbain. Au détour d’un parc ou d’une petite place, elles découvrent un magnifique tilleul en fleurs dont elles se délectent goulûment.

L’importante présence de pollen de rutacées est beaucoup plus surprenante. Cette famille comprend notamment le genre citrus dont sont issus les fruits comestibles que nous connaissons – oranges, citrons ou pamplemousses. Il semble que nos abeilles aient trouvé le chemin du jardin botanique et qu’elles en aient apprécié la visite. Compte-tenu du pourcentage présent dans le miel, elles ont en tous cas déniché un site de butinage riche en Rutacées. Nous ne manquerons pas de poursuivre notre enquête afin d’identifier plus précisément les sources possibles de ce miel unique.

Outre ces pollens dominants, le miel du Soir contient un certain nombre de pollens isolés présents en plus petites quantités : Brassicacées, Pissenlit, Poacées, Rosacées, Trèfle, Ronces et Oléacées. Peut-être nos abeilles sont-elles venues visiter votre jardin ? Elles parcourent en moyenne de 4 à 5 kilomètres à vol d’oiseau pour trouver les ressources dont elles ont besoin mais elles peuvent voyager plus loin, jusqu’à 10 kilomètres si nécessaire. Notez que pour remplir un pot d’un kilogramme de miel, une abeille doit parcourir l’équivalent d’un tour de la terre. De quoi nous inciter à déguster le miel qu’elles nous offrent avec reconnaissance.

Comme le vin, le miel possède sa propre roue des saveurs. Le miel du Soir présente des odeurs chaudes, fraîches et boisées. Les arômes principaux sont caramélisés, rafraîchissants et boisés. Les saveurs sont à la fois sucrées et acides, avec des sensations amères et astringentes. Il est de consistance tartinable, avec un cristallisation fine. Un délice !

Cette année, le miel du Soir sera certainement différent. Nous ne manquerons pas de procéder à une nouvelle analyse afin de pouvoir comparer les deux récoltes. Quoi qu’il en soit, ce sera à nouveau un grand bonheur de déguster ce formidable nectar que nous offrent nos abeilles, d’autant plus lorsqu’on en connaît les formidables vertus thérapeutiques.

N’oubliez pas d’aider ces merveilleux êtres vivants que sont les abeilles en fleurissant votre jardin et en bannissant l’usage des pesticides !

Votre happyculteur,

Stéphan

Cette entrée a été publiée dans Le monde merveilleux des abeilles, Les nouvelles du rucher, Un jardin pour les abeilles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>