Premier pas dans le monde de RIFT : Planes of Telara

Par posté le 8 février 2011

On le sait, le monde du MMORPG est un univers impitoyable. Plusieurs licences ont tenté l’aventure avant de très vite revoir leurs ambitions. On ne se frotte pas impunément au mastodonte World of Warcraft sans heurts ou fracas. Pourtant, certains studios n’ont pas encore dit leur dernier mot à l’image de Trion World et de sa nouvelle licence : Rift: Planes of Telara.

Rift nous plonge dans un monde d’héroïc fantasy où s’affrontent deux factions: les Guardiens et les Rénégats. Chacune d’elles se différencie par ses croyances, sa technologie et son histoire. Une dualité somme toute classique entre deux factions contrebalancées par un ennemi commun issu des failles. Celles-ci sont apparues sur Telara suite à une explosion magique ouvrant un couloir entre les différentes dimensions, les plans. Ces failles peuvent apparaître à tout moment dans le monde déglutissant son lot de monstruosité qui, si les joueurs n’y prennent garde, risque de ravager le monde et de rendre inaccessibles des pans entier de l’aventure. En tant qu’Élus, notre rôle est d’éviter la destruction complète de Telara par ces créatures transdimensionnelles. Pour affronter ces abominations, il faudra que tous les joueurs des environs s’allient afin de les repousser au risque de voir l’ensemble d’une région occupée, les villages détruits et les PNJ (personnages non-joueur) éliminés empêchant du même coup ceux-ci de nous confier des quêtes.

Après avoir choisi sa faction, nous sommes amenés à sélectionner une des trois races disponibles ainsi que la classe de son personnage. Rien de bien original jusque-là, mais la suite réserve heureusement quelques surprises. Car après avoir fait nos premiers choix, on nous demande de choisir une première âme qui peut être considérée comme une sous-classe. Trois âmes principales seront ainsi à débloquer. Chaque âme possède d’ailleurs son propre arbre de talents qui débloquera de nouvelles capacités chaque fois que le joueur investira des points de talent. Un système original qui permet une personnalisation très poussée de son avatar en offrant des centaines de combinaisons possibles.

Rift se montre toutefois beaucoup moins innovant dans son gameplay. Le système reste calqué sur ce qui se fait ailleurs en offrant des quêtes très classiques, des zones de jeux bien définies et des donjons. Certains aspects sont d’ailleurs en deçà de certaines productions comme le système d’artisanat réduit à son plus simple appareil. Toutefois, Rift ne se veut en aucun cas comme le MMORPG qui va révolutionner le genre ni même un concurrent prétentieux du géant World of Warcraft. L’ambition des développeurs est d’offrir un jeu de qualité capable d’attirer les joueurs qui souhaitent changer d’air et, au vue du niveau de la version beta, Rift à tous les atouts pour y parvenir.


Ce désir de qualité se ressent également dans les graphismes très soignés. La distance d’affichage est plus qu’appréciable et permet d’ailleurs des échanges de tirs d’artillerie entre joueurs distant de plusieurs centaines de mètres. Le tout est, d’ailleurs, optimisé aux petits oignons permettant au jeu de tourner sur des configurations plus modeste.


Certes, Rift ne sera pas la tornade qui balaiera tout sur son passage mais fait tout de même souffler un vent de fraicheur sur le monde du MMORPG.

CAMURANI Benjamin


Achetez maintenant ce titre chez notre partenaire Smartoys (22 magasins spécialisés en Belgique)

GD Star Rating
loading...
Premier pas dans le monde de RIFT : Planes of Telara, 10.0 out of 10 based on 1 rating

2 Comments

  1. Anthony Pix

    8 février 2011 at 6:11

    Ça a l’air pas mal .. Mais tu sais me dire s’il est question d’un abonnement comme dans WoW ou pas ?

    Merci pour ce magnifique article :-D

  2. Ben

    10 février 2011 at 1:51

    En effet, en plus du prix du jeu à l’achat, il faudra débourser une somme mensuelle pour pouvoir y jouer. En théorie, le prix sera similaire à ce qui se fait pour WOW.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>