Test : Rayman Origins.

Par posté le 12 décembre 2011
rayman origins

Au royaume des jeux de plate-forme 2D, Mario est roi. Après une longue léthargie hantée par des lapins loufoques, Rayman revient en force et compte bien faire vaciller le plombier de son trône. Avec le génial Michel Ancel aux manettes, l’ambition ne semble pas démesurée.

Fausses notes

La Croisée des rêves est sans dessus dessous. Après un ramdam en ronflements majeurs, Rayman et ses amis doivent faire face aux créatures de la Lande aux Esprits Frappés quelque peu incommodés par ce raffut. Toute la joyeuse bande part donc affronter les rabat-joies pour sauver les nymphes et les Electoons tombés dans les griffes acérées des chasseurs crâneurs. Loufoque dites-vous ?  Attendez, l’aventure ne fait que commencer !

Beauté folle

Un monde loufoque certes mais qui n’en est pas moins enchanteur. L’univers onirique de Rayman : Origins est sublimé par un visuel accrocheur. Chacun des six mondes que l’on parcourt, s’ils reprennent tous des thématiques maintes fois éprouvées, possède une patte graphique unique. Les prouesses du moteur UbiArt Framework nous offre un univers coloré, véritable régal pour les yeux. Nos oreilles, bercées par une bande son de qualité, ne sont d’ailleurs pas en reste.

Jouabilité féérique

Pour débuter son aventure, Rayman possède une palette de mouvements très limitée, sauter, courir et distribuer des mandales seront les seules capacités disponibles. Ensuite, les nymphes libérées gratifieront notre héros de nouvelles compétences comme rapetisser, planer, marcher sur les murs et nager. Pour parcourir les niveaux sans dommages, il est primordial de maîtriser à la perfection ces mouvements ainsi que leurs combinaisons. Par exemple, sauter et lancer une attaque vers le sol vous permet à la fois d’éliminer vos ennemis, de plonger plus profondément dans l’eau ou d’encore rebondir sur des éléments du décor. Au fur et à mesure de l’aventure, on découvre un gameplay riche et une difficulté progressive parfaitement maîtrisée. Car si dans Rayman Origins la moindre erreur se paie cash, le jeu n’en est jamais frustrant et il sera récompenser vos efforts.

C’est dans les vieilles casseroles…

Si ce Rayman ne réinvente pas la roue en s’inspirant allégrement des Donkey Kong Country ou des Super Mario, pour ne citer qu’eux, il en garde pas moins une identité propre. Les niveaux regorgent de secrets à découvrir et de défis à relever.  La collecte des Lums, des êtres d’énergie pure, en premier lieu. Disséminés à travers les niveaux à l’instar des pièces du plombier de Nintendo, il faut en collecter un maximum afin de débloquer de nouveaux personnages et de nouveaux défis. Autant vous dire que pour les attraper tous, il vous faudra faire preuve d’une grande dextérité. La curiosité, quant à elle, sera une qualité indispensable si vous souhaitez sauver les Electoons, la matière des rêves. Ceux-ci sont cachés dans des salles secrètes dissimulées dans les coins les moins accessibles des niveaux. C’est là l’une des forces de Rayman Origins : des mondes qui dévoilent peu à peu toute leur richesse aux joueurs qui se donnent la peine de s’y investir.

Ange ou démon?

De longues nuits d’hiver en perspective que l’on pourra passer accompagné d’un, deux ou trois amis. En effet, ce Rayman offre la possibilité de jouer à plusieurs sur le même écran. A vous de voir si vous souhaitez aider vos petits camarades à passer sans encombres des passages délicats ou, au contraire, vous lancer dans une foire d’empoigne. Seul petit regret de ce côté : l’absence du mode coopératif en ligne.

Quel plaisir ! Jouer à Rayman Origins, c’est un peu la même sensation que de s’asseoir au coin du feu, une couverture sur ses genoux, un vin chaud entre les mains en plein hiver lorsque les éléments se déchainent à l’extérieur : Le bien-être absolu. Doté d’un gameplay riche, d’une jouabilité parfaite et de graphisme à couper le souffle, ce Rayman est le cadeau parfait à placer sous le sapin quelle que soit la catégorie de joueur dont vous faites partie. Il s’agit tout simplement du meilleur jeu de plate-forme 2011 et entre sans problème au panthéon des meilleures productions du genre. Avouez qu’il serait dommage de passer à côté !

Benjamin Camurani

Fiche technique de Rayman Origins

Support: Playstation 3, Xbox360, Wii, PC

Développeur: Ubisoft

Editeur: Ubisoft

Genre: Plates-formes

Classification: Déconseillé aux moins de 7 ans

Achetez ce jeu chez notre partenaire Smartoys

Test : Rayman Origins. , 10.0 out of 10 based on 1 rating

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>