Guild Wars 2 prend d’assaut la pomme

Par posté le 19 septembre 2012

Souvent délaissés par les éditeurs de jeux, les joueurs Mac peuvent à présent profiter de Guild Wars 2 sur leurs machines. Disponible en version beta pour l’instant, le client du jeu est directement téléchargeable sur le site du jeu. Cette nouvelle ne surprendra pas les joueurs du premier opus, puisque des pétitions avaient déjà été envoyées à ArenaNet pour obtenir un port de Guild Wars 1 en OpenGL, la couche graphique permetant de faire tourner les jeux sur Mac OS et Gnu/Linux. Le studio de développement a finalement répondu aux demandes, mais semble avoir choisi la facilité au prix d’une baisse de performances. Car pour l’instant (même s’il ne s’agit que d’une version beta), le jeu se révèle être très gourmand et mal optimisé. En cause, le choix d’ArenaNet d’opter pour la technologie Cider, plutôt que de développer un port OpenGL de Guild Wars 2. Concrètement, au lieu de fonctionner directement sous Mac OS X, le jeu est « émulé » par un autre logiciel. Si cette solution s’avère beaucoup moins coûteuse et plus facile à maintenir (le jeu utilisant les même fichiers que sous Windows), les performances ne sont pas au rendez-vous et pourraient bien valoir à la version Mac de Guild Wars 2 le même flop que certains jeux trop gourmands .

GD Star Rating
loading...

4 Comments

  1. Neo

    20 septembre 2012 at 8:21

    Ne serait-ce pas plutôt à Apple d’étendre leur couche graphique pour la rendre compatible avec la majorité des jeux. Developper chaque jeu pour tourner sous plusieurs couche graphique pour un nombre très limité de personne serait, effectivement beaucoup trop couteux pour les maisons de soft.

    Neo

    • Wan

      21 septembre 2012 at 11:09

      Si l’éditeur du jeu décide de rester en Direct X, non, Apple ne peut pas étendre ses fonctionnalités graphiques : c’est Microsoft qui possède l’exclusivité de cette technologie.
      D’autre part, Cider ou Wine, ça ne fonctionne pas si mal que ça. Il faut bien sûr un Mac musclé et une très bonne carte graphique. J’arrivais à des performances très acceptables avec un macbook pro 2ghz et une carte graphique Nvidia. Le tout avec seulement de Go de Ram.

      • Vi

        23 septembre 2012 at 4:14

        Cider n’est plus vraiment comme Wine. A dire vrai Wine fonctionne même mieux que Cider si on prend le temps de bidouiller et de configurer. Mais ça bien sur, ce n’est pas imaginable pour une application commerciale, même si Crossover ne s’en sort pas mal.

        Comparé aux performances requises initialement on ne peut nier qu’il y a une chute de performances.
        Je fais tourner les Sims 3 à fond quand je boot sur Windows, Quand je vais sur Mac OS, le jeu est quasi injouable en mini, avec quelques crashs.

        Pour les performances acceptables dont tu parles Wan, de quel jeu tu parles? Parceque si tu parles de GW2, je doute que ton Mac Book Pro aie plus d’un an.

  2. Vi

    20 septembre 2012 at 11:14

    La couche graphique utilisée par Mac OS X est Open Source et fonctionne sur tous les types de systèmes (Mac OS, Windows, Gnu/Linux, Solaris, Android).

    La couche graphique utilisée par Microsoft sur Windows en revanche est soumise à de nombreux brevets et n’est disponible que sur les systèmes d’exploitation Microsoft Windows.

    Cette situation fait l’objet de nombreux débats au sein des programmeurs et utilisateurs de Mac OS ou Gnu/Linux, car bien qu’il existe de nombreux outils pour développer un jeu sous Direct X et que celui-ci soit très performant, il limite l’utilisation de logiciel aux seules plates-formes Xbox et Windows, autorisées à “utiliser” Direct X (Microsoft ramassant quelques piécettes au passage grâce aux brevets).

    Anet copie maladroitement Blizzard qui propose depuis de nombreuses années tous ses jeux sous DirectX et OpenGL. C’est également le cas depuis quelques années pour Valve (Counter-Strike Source, Portal 2) et de nombreux autres éditeurs.

    Chacun se fera sa propre opinion quand au rapport performances/rendu des deux bibliothèques, mais à mon sens si l’on retire tout intérêt commercial du débat, il est beaucoup plus logique de programmer un jeu pour qu’il tourne sous OpenGL, et donc sur toutes les plates-formes, que de le restreindre à Windows seul.

    Le choix incombe au studio de savoir s’il veut dépenser un peu plus de temps et d’argent pour que son jeu tourne sur toutes les plate-formes, ou s’il veut attendre quelques mois et bricoler pour proposer un soft moyen (voir injouable) sur Mac.

    Notons toutefois que la plupart des jeux indépendant sont désormais écrits en Open-GL et qu’on assiste à un nombre de ports (réécriture du jeu) de plus en plus grands.

    A mon sens, les studios et les éditeurs ne doivent pas perdre de vue le plaisir de jeu des consommateurs, et dans le cas de l’utilisation de Cider, c’est un échec.

    A titre d’exemple, un jeu comme Assassin’s Creed tourne sans problème sous Windows 7, mais est injouable sous Mac OS X. Merci Cider.
    Parfait pour les joueurs ayant une grosse configuration, il laisse sur le carreaux la majeure partie des joueurs.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>