Une sélection de bulles pour faire la fête avec du foie gras et sans Champagne

La cave des Sommeliers Crémant de Bourgogne

Dégustation réalisée en une fois, le samedi 23 novembre 2013 en compagnie de Julien Stephant, sommelier chez Etiquette à Bruxelles. Dans les verres Flûtes 26cl Œnologue de la marque Chef et Sommelier.

Cavas, Prosecco et Espumantes

Makro
Codorniu « Barcelona’s Sparkling Sensation »
Parellada, Monastrell, Xarel-lo, chardonnay
Cava
Espagne
14/20

Typé du cava, classique. Au nez, un côté résine, avec des notes de pin frais, c’est le Xarel-Lo. Avec des notes de biscuits en bouche ; il y a un peu de gras, c’est assez exotique, même si la bulle est très puissante.
Si ce n’était l’habillage franchement psychédélique, ce serait vraiment top. Mais là, il faut garder les bouteilles et trouver les abat-jours adéquats pour poser sur la télé entre le taureau qui bouge la tête et la danseuse sévillane en robe tricotée à la main. A boire dans les deux ans pour accompagner un steak de torero jeune.

Makro
Mionetto « Prosecco » Extra Dry , Prestige Collection.
100% Glera
Treviso DOC
Italie
14/20

C’est mousseux pour le coup, même « on dirait de la mousse » comme le disait J.P. Marielle dans les Galettes de Pont-Aven. C’est floral en diable. Un peu tendre en fin de bouche, avec une touche de citron confit, du pamplemousse rosé. Parfait pour l’apéritif, ou pour accompagner un Tom Kha kai, voire un petit curry vert dans l’année.

Makro
Academia Prosecco
100% Glera
Treviso DOC
Italie
15/20

Belle bulle régulière, bien nette. La bouche est fine, très sèche, un peu courte même, mais sa fraîcheur fait son charme. Parfait pour l’apéritif, car c’est aromatique sans être sucré, la bulle tient bien, il y a un joli grain en bouche. Bref, c’est fort fort agréable. Si on ne le boit pas à l’apéritif, c’est bien aussi pour un verre à quatre heures de l’après midi, quelques madeleines et les œuvres complètes d’Alain Prost.

Makro
Non Plus Ultra réserva Codorniu
Cava
13/20

C’est droit, précis, pas de blabla inutile. Minéral même, avec des touches presque iodées. Mais un petit peu maigre, un Paul Auster à la limite. C’est une jolie cuvée, pour accompagner un rayon de soleil d’hiver, un peu maigre aussi. Malgré ses hanches un peu fort apparentes, j’ai une réelle tendresse pour cette cuvée un peu timide.

Melchior vins
Ferghettina
Chardonnay, pinot noir et pinot blanc.
Franciacorta
Italie
17/20

Belle bulles fines et régulières le nez est complexe, entre floral et épicé, avec une touche de noisettes fraîches, du beurre frais, un peu de caramel blond, de la morille. En bouche, c’est bluffant, élégant, plein et plutôt long. En plus de tout cela, quel équilibre ! C’est tout simplement le bonheur ou pas loin. C’est grand.

Be Wine
Masia Bou
Parellada, Xarel-Lo, Macabeo
Cava
Espagne
13/20

Le nez est un peu austère, le xarel-lo est très présent et apporte une relative fermeté au départ. La bouche est fondamentalement différente, avec un retour de fraise Tagada, de l’ananas frais, un peu de confit, une sucrosité importante en fin de palais, qui le classe presque dans la catégorie des demi-secs. Très bien pour accompagner une cuisine épicée mais pas piquante.

Spar
Mas Macia
Macabeo, Xarel-lo, parellada
Cava
Espagne
12/20

Nez de terre cuite au départ, un peu poussiéreux, puis le côté séveux apparaît. L’attaque est très puissante, très nette, limite agressive. La bouche est assez courte, avec un peu de citron vert en fin. Et une touche sucrée toute derrière qui est assez surprenante. Parfait pour baptiser une penne, mais s’il est trop tard dans la saison, alors pour célébrer les douze coups de minuit, et faisant écho aux cloches. N’oubliez pas de faire péter les bouchons.

Spar
Noa de Bohigas (2009)
Pinot noir, Xarel-lo
Cava
Espagne
14/20

Nez assez différencié des autres cava, probablement par l’apport du pinot noir. C’est très fin et délicat. Plutôt racé en bouche, avec un croquant, une belle finesse, une petite touche levurée qui est même plutôt agréable, cela se traduit par des notes de brioche et de confiture de fruits rouges.. Jeu, set et match oserai-je conclure.

The Sol Ar
Ninfa 2010
Pinot Noir 100%
Tejo
Portugal
16,5 €
16/20

Belle robe, légèrement tachée, à la limite du pétale de rose. Belle bouche, fine, élégante et délicate. Manque un peu de longueur, mais c’est normal vu qu’il s’agit d’un ultra brut. A déguster à l’apéritif, bien entendu, mais aussi avec des poissons crus en céviche, voire en tataki ou pourquoi pas avec un jambon sec des Alpilles.

Cora
Prosecco Mionetto Brut
Glera 100%
Treviso DOC
Italie
15/20

Rien de bien exceptionnel, presque un nez qui ferait penser à un cava, vers la note de sève. La bouche est ronde, souple, pleine de fruits, de fleurs, avec un peu de gras sur la fin et une touche abricots blancs très murs. Un joli plaisir non coupable, à boire sans se poser de question surtout pour se faire du bien, sans chercher plus loin que les raisons de son bonheur.

Etiquette
IL Concerto « San Simone »
Glera 100%
Prosecco DOC
12,6€
Italie
15/20

Pétales de rose au nez pour commencer, le côté bouquet de fleur s’étoffe vite mais sans lourdeurs. La bouche est gourmande, mais vu que le vin n’est pas dosé, cela ne vire jamais vers le pesant. Belle longueur, même si la bulle est un peu fort présante. Bref, un beau bouquet pour séduire votre Juliette au pied de son balcon. Si elle ne descend pas, vous pourrez au moins vous consoler.

Etiquette
Frederik from Pizzolato
Chardonnay 100%
Vino spumante
12,3 €
Italie
14/20

Belle bulle très régulière, collier bien persistant. La robe est or doré, avec un reflet vert. Le nez est beurré, puis viennent les amandes, le cacao, de la verveine, une touche de menthol même. La bouche est nerveuse, bien longue, cela fait bien saliver, un vin qui donne faim. Très belle amertume en fin de bouche derrière le côté un rien enveloppé de la bouche. C’est agréable globalement et parfait pour accompagner un concours de beauté à la télé un soir, vous aurez l’impression de faire mieux partie de la fête.

Carrefour
Pata Negra Brut
Cava
Espagne
12/20
Si cela n’était venu d’une enseigne aussi connue, j’aurai cru un instant à un gag, j’ai d’ailleurs cherché la caméra une seconde. Dieu que c’est vilain ! De loin, mon camarade et moi avons cru à un vin aromatisé au Baileys. La robe est plutôt sympa, beurre doré, le nez est un peu entre la poudre noire et le miel. La bouche est ronde, très dosée, facile, mais sans plus. A boire pour accompagner quelques biscuits catalans au glaçage blanc un peu citronné, les rousquilles, vous m’en direz des nouvelles.

Oenogea
Blink
Zibibo 100%
Lemnos (Egée)
Grèce
11,5€

14/20

Alors là, c’est vraiment étonnant ! C’est clairement un muscat, inratable au nez, mais en bouche, c’est nettement moins pâteux que ce que l’on pourrait attendre. C’est flatteur, parce que le muscat l’est, mais c’est austère, très droit in fine. Une bulle qui fait des surprises autour d’elle. En bouche, c’est moyennement long, mais pas écoeurant du tout. Une découverte en résumé, qui vaut largement que l’on s’y arrête. Pour accompagner un foie gras frais en terrine, ça va vous changer le paysage !

Crémants de France

Colruyt
Albert Bichot
Chardonnay, Pinot Noir
Crémant de Bourgogne
France
13/20

Belle robe, or doré, avec une bulle fine et régulière. Le nez est plutôt fermé, discret même, des touches d’orties, un peu de thé noir aussi. C’est tendu de chez tendu ça en bouche. Si vous aimez les vins nerveux, c’est le bonheur. Vous ne pourrez surement pas reprocher à la maison de faire des vins trop dosés. Parfait à l’apéritif, ou pour accompagner un fromage de chèvre frais.

Makro
Jean Bouchard
Chardonnay, Pinot Noir
Crémant de Bourgogne
France
14/20

la robe est légèrement ambrée, tirant vers le blanc taché, cela lui donne une belle profondeur. Du biscuit au nez, avec cette touche de thé noir qui a l’air d’une signature cette année. En bouche, on a du gras, du fruit très mur, un peu en compote, avec un peu de citron et de la verveine en fin de palais. A boire pour accompagner quelques escargots de Bourgogne en fricassée aux tomates. What else ?

La cave des sommeliers
Jean-Louis Moissenet-Bonnard
Chardonnay, Pinot Noir
Crémant de Bourgogne
France
18/20

La robe est légèrement saumonée, le nez est grillé, amandes effilées, noisette. En bouche, après la première bulle, il y a vraiment du vin, c’est plein, un magnifique équilibre, et quelle longueur surtout. C’est superbe, vraiment. Et quand c’est bon, que dire encore qui ne soit une répétition. Belle pioche !

Makro
Marcel Cabelier 2010
Poulsard, pinot noir, trousseau, chardonnay et savagnin.
Crémant du jura
France
16/20

Alors, ça, une fois encore, c’est vraiment du nanan ! Et du bon. Le genre de vin qui pourrait épater les copains des copains qui ne jurent que par leur petit copain d’une seule région. C’est frais au nez, avec un poil d’acidité volatile qui donne de l’allonge, un côté citrique. Rond en bouche et, franchement, bien long. Bref, pour faire court, une découverte, une belle surprise.

Melchior vins
Domaine de la Petite Marne
Poulsard, pinot noir, trousseau, chardonnay et savagnin.
Crémant du Jura
France
17/20

Belle robe or blanc, avec une touche lumineuse un peu verte. Les bulles sont fines et régulières. Nez de champignons séchés, du cep, ce que l’on nomme le tabac de cuisine. Un côté colle blanche aussi. La bouche est très nerveuse, avec une petite pointe citronnée au milieu. La fin est un peu marquée par un côté pomme verte. A boire en grignotant quelque biscuits au fromage.

Spar
Victor Preiss
Pinot blanc, riesling
Crémant d’Alsace
France
13/20

Nez un peu marqué par le pinot blanc qui évolue et des touches de riesling, du moins ça y ressemble. La robe est or blanc avec un reflet vert. La bulle est fine. Gentil, mais pas de quoi se relever la nuit, c’est un peu citron vert sur la fin du palais. Bref, une belle bulle pour quand on veut.

La Barrique
Jean-Paul Brun FRV 100
Gamay 100%
Vin mousseux de qualité
16/20

La filiation avec le Cerdon du Bugey est évidente, c’est de la gourmandise en bouteille ! Du cuberdon liquide, des fraises très mûres, de la framboise fraîche qui dit qu’il n’y a pas de mal à se faire bien. En plus, c’est bas en alcool, à peine 7,5%vol c’est le vin parfait pour combattre les frimas automnaux, de la à le recommander pour la conduite, il y a un pas que je ne franchirai pas, mais j’en ai très envie.

Tout est Vin
Bulles de Pulp du Clos des Nines (Languedoc)
Vin effervescent
France
14/20

Belle robe rosée délicate, bulles fines. Nez aromatique, un peu fumé presque. Bouche franche, nette, mais un peu assise entre deux chaises, entre un côté rigoureux et un peu de tendreté, un peu de vivacité et un peu de sucre. Mais c’est une belle découverte, à boire tout simplement pour se dire que la vie est jolie.

Cora
Domaine de Terrebrune
Chenin, chardonnay, cabernet-franc et groslleau
Crémant de Loire
France
14/20

Le nez est bien sympathique. Le Chenin se taille la part du lion, entre coings et amandes, un peu de mangue. C’est très joli et plutôt avenant. En bouche, assez nerveux, vert l’air de rien, avec du gras, le dosage un peu élevé permettra au vin de bien se comporter à table. Pour accompagner une salade de cœurs de palmier à l’espadon, ça me semble être une solution idéale. Dans l’année à venir.

Spar
Bouvet 2011
Chenin 100%
Saumur brut
France
13/20

C’est net, tendu, on est dans le beau végétal. Une belle ligne droite, un peu comme un I. Avec de l’amertume en fin de bouche, une touche noisette, du coing. La fin est citron jaune, acidulée, mais bien équilibrée. A boire comme apéritif pour accompagner un peu de fromage frais.

La cave des Oblats
Le Rocher des Violettes 2010
Chenin 100%
Pétillant Originel, Montlouis sur Loire
France
15/20

La robe est dorée, tirant vers le bronze. Le nez est marqué par la violette au départ. C’est un vin très complexe, tranchant et juteux, un côté citron jaune confit au sel. On s’attendrai, après le nez, à déguster quelque chose de gras et de rond, mais est dans le tendu, le nerveux, presque vert, avec des notes iodées, c’est ce qui fait son charme. Pour accompagner un foie gras poêlé aux pommes confites à la graisse d’oie, on cherche mieux.

Cora
Antech
Chardonnay, mauzac, chenin, pinot noir
Crémant de Limoux
France
16/20

Une belle surprise, un côté un peu rôti, café grillé qui sort d’on ne sait où, une belle robe saumon vieux rose, du vin en bouche, de la matière mais pas de lourdeur. Un peu dosé, mais sans excès, bref, c’est le vin que l’on pourrait ouvrir presque en toutes circonstances, avec tout le monde pour se donner du bonheur.

Intermarché
Clairette, Aligoté
Crémant de Die
France
8,30€
14/20
Un peu de douceur dans ce monde de brutes, du fruit, mais de la nervosité derrière. Ne confondez pas avec la clairette du même nom, qui est toute en douceur. C’est bien fait et fort agréable.

saumur

Leave a Comment