Je descends de la montagne à bicyclette

© Suisse Tourisme

© Suisse Tourisme

En cet été très royal, les amateurs de petite reine doivent se sentir pousser des ailes (aux mollets)… C’est à leur intention que Suisse Tourisme vient de publier une brochure “Outdoor Swiss Made” – accessible en ligne et sur smartphone – réunissant les plus beaux tronçons des itinéraires cyclistes balisés par SuisseMobile, le réseau helvète pour la mobilité douce. Route du Rhin, Route du Cœur, Chemin des cols alpins, Route du Jura ou des Grisons… Il y en a pour tous les goûts et les courages. Et même pour les feignants, puisque désormais, on loue des vélos à assistance électrique partout. Descendre la montagne à bicyclette, oui, la grimper, faut voir. Voici donc un petit aperçu.

© Suisse Tourisme

© Suisse Tourisme

Avec 60 000 km de randonnées balisées, 15 000 km de pistes pour vélo, vélo électrique ou VTT et des itinéraires de rêve pour kayaks et canoës, la Suisse se vante d’être le paradis des sports de plein air. Et SuisseMobile en est le bras armé. Cette institution vient de lancer une application en ligne gratuite qui donne accès, via les cartes nationales de swisstopo, aux itinéraires officiellement balisés pour la mobilité douce en Suisse et aux prestations de services qui vont avec.

L’appli donne des infos sur plus de 600 itinéraires nationaux, régionaux et locaux de “La Suisse à pied”, “La Suisse à vélo”, “La Suisse en VTT”, “La Suisse en rollers” et “La Suisse en canoë”. Elle montre aussi l’ensemble des chemins de randonnées balisés et comprend des informations sur quelque 4 000 points d’intérêt tels qu’hébergements, service vélos, lieux et curiosités. Voici le lien pour l’appli gratuite de SwissMobile

PhB

En selle

Mais revenons-en à nos moutons, je veux dire : nos vélos. J’ai choisi de vous montrer deux exemples d’itinéraires balisés proposés par SwissMobile.

L’Alpine Bike 

Cet itinéraire est un défi technique et physique, mais vous offre des paysages uniques entre Scuol et le lac Léman. Ses trois premières étapes promettent à elles seules de grandes émotions.

© Suisse Tourisme

© Suisse Tourisme

1er jour : Scuol-Tschierv (31 km)

Sur cette première étape se déploie toute la palette des sensations alpines. De Scuol, longez le parc national suisse en franchissant le val S-charl, passez par le joli hameau éponyme puis traversez la mystérieuse forêt d’aroles de Tamangur. Peu avant le col de Costainas, le chemin passe entre les pins et offre une vue panoramique avant de s’enfoncer dans une forêt de mélèzes délicieusement odorante. Vous arriverez ensuite au plateau ensoleillé de Lü, puis au val Müstair et enfin à Tschierv.

2e jour : Tschierv-Livigno (Italie, 40 km)

Ce tronçon se joue des frontières, puisqu’il vous emmènera jusqu’en Italie, au bout de 1150 mètres de dénivelée. Depuis Tschierv, vous monterez d’abord entre les mélèzes jusqu’au mystérieux val Mora, l’une des plus belles vallées de Suisse, dit-on. Sur ne piste caillouteuse vous descendrez sur Livigno.

3e jour : Livigno-St-Moritz (44 km)

Ce tronçon mettra même les cyclistes confirmés à rude épreuve : ils devront grimper sur un chemin caillouteux jusqu’au col de Chaschauna. La descente vers l’Engadine n’est pas simple pour autant et ce n’est qu’à partir de S-chanf que la route redevient facile. Baignade pour tous au lac de Staz à l’arrivée.

Druck

 

 

 

alpine bike carte

 

 

 

 

 

 

A voir, à faire

  • L’eau minérale des sources des environs jaillit aux fontaines du village de Scuol.
  • Les Bains de l’Engadine (Scuol) sont un centre thermal avec sauna et bain romain-irlandais.
  • Architecture moderne, cuisine régionale et chambres bon marché : c’est l’auberge de jeunesse de Scuol.
  • Le parc national suisse aura 100 ans en 2014 : une visite s’impose.
  • Le Lej da Staz est un « Hôtel Typiquement Suisse » situé au bord du lac. C’est le plus petit hôtel de St-Moritz.
  • Le camping TCS de St-Moritz est l’endroit idéal pour planter sa tente.

 

La Route du cœur

La Route du cœur, dans l’Emmental, est l’itinéraire pour vélo électrique le plus emprunté de Suisse. Entre Thoune et Willisau, elle vous invite à un romantique voyage dans le temps.

© Suisse Tourisme

1er jour : Thoune-Langnau (72 km)

L’« étape des rois » a de quoi impressionner, puisqu’elle commence par une montée de 600 mètres de dénivelé jusqu’à Heiligenschwendi. A l’arrivée vous attend votre récompense : une vue à couper le souffle sur le lac de Thoune et les Alpes. La route s’enfonce ensuite dans les bois d’Eriz, où un splendide paysage de collines annonce l’Emmental.

2e jour : Langnau-Burgdorf (45 km)

De Langnau, la Route du cœur traverse les collines verdoyantes de l’Emmental, avec ses jolies fermes cossues et ses points de vue de rêve. Le chemin est si beau qu’on aimerait qu’il dure plus longtemps. A l’arrivée dans le vieux centre de Burgdorf, goûtez impérativement aux spécialités de l’Emmental, qui ne se limitent pas à son célèbre fromage AOC.

3e jour : Burgdorf-Willisau (63 km)

On a l’impression de remonter le temps dans la jolie région de l’Emmental. Notamment à Lützelflüh, la petite ville où vécut le grand écrivain suisse alémanique Jeremias Gotthelf et dont il fut le pasteur. Ou encore à la fromagerie de démonstration de l’Emmental, qui est également l’une des nombreuses stations officielles de recharge et d’échange des batteries de vélo électrique.

Druck

 

 

 

 

Route du coeur carte

 

 

 

 

 

 

A voir, à faire

Vous en voulez plus ? Vous trouverez tous les itinéraires sélectionnés sur ce lien ou mieux encore sur celui-ci.

 

 

Vous aimerez aussi :

Cette entrée a été publiée dans Europe, News, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Je descends de la montagne à bicyclette

  1. Ping : Je descends de la montagne à bicyclette ...

  2. Ping : La Culture et les Arts 14.03.2013 | Onemoretrip BE

Laisser un commentaire