Google Street View investit les gares et les aéroports

L'aéroport de Madrid Cliquez sur la photo pour l'agrandir

L’aéroport de Madrid
Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Il a déjà mis en boîte les rues, passages, lieux et monuments célèbres du monde entier. Où s’arrêtera Google Street View ? Le service de cartographie virtuelle à 360° du géant américain investit désormais nos gares et nos aéroports. Tokyo, Londres, Madrid, Eindhoven… 70 lieux de transit dans le monde s’offrent désormais à l’exploration virtuelle des internautes – et ce n’est qu’un début. Les caméras futuristes de Google vous emmènent même faire le tour d’un Airbus A380 sur le tarmac de l’aéroport de Dubaï. Objectif ? Aider les voyageurs à préparer tranquillement leur déplacement. Pour éviter le stress…

Tokyo International Airport

Tokyo International Airport

Vous est-il déjà arrivé de devoir transiter par un aéroport international dans un laps de temps limite et de vous perdre dans les méandres de ses multiples terminaux ? Moi oui, et même pas plus tard qu’il y a deux mois, à Los Angeles. A peine plus d’une heure pour attraper mon vol vers Vancouver alors que je devais :

1) récupérer mes bagages

2) passer le contrôle des passeports

3) sortir de l’aéroport

4) changer de terminal

5) réenregistrer mes bagages

6) repasser les contrôles

Tout cela parce que je transitais par les States qui n’étaient pas ma destination finale… Et ce fut un enfer.

Je ne dis pas que cette nouvelle application est la panacée, mais elle a une vertu : celle de permettre aux passagers curieux/pressés/inquiets/stressés (biffez la mention superflue) de repérer les lieux avant leur arrivée.

Eindhoven

Eindhoven

L’idée de Google est claire : permettre aux voyageurs de prévisualiser tous les endroits où ils mettront les pieds au cours de leur périple. Les monuments et principaux spots à visiter, c’est fait. Google Street View vous permet déjà de gondoler sur les canaux de Venise, d’escalader la tour Burj Khalifa à Dubaï ou de plonger aux Galapagos. Entre 1000 autres choses.

Bientôt, vous pourrez parcourir tranquillement les aéroports internationaux, les grandes gares et même les principales stations de métro sans décoller de votre fauteuil. Fin novembre, 16 aéroports et plus de 50 gares étaient en boîte, jusqu’à certaines stations de cable car (tramway à traction) de Hong Kong. Le tour de Bruxelles viendra sans doute, mais il n’est pas encore programmé. Quant à Charleroi airport… on ne risque pas franchement de s’y perdre !

Londres Waterloo Station

Londres Waterloo Station

Cette carte interactive vous donne un aperçu des lieux de transit déjà accessible en ligne. Allez visiter les comptoirs d’enregistrement de votre compagnie à Madrid, repérez l’itinéraire des tapis à bagages jusqu’à la sortie à Tokyo, découvrez où se cachent les loueurs de voiture à Eindhoven… Vous pouvez même voir à quoi ressemblent les sièges business – et aussi éco, bien sûr – d’un A380 de la compagnie Emirates ! Et si vous avez choisi de rejoindre Londres en train, étudiez par cœur la configuration de Waterloo Station, ça servira au moins à épater ceux qui vous accompagnent.

L'A380

L’A380

Bon, d’accord, tout cela n’a qu’un intérêt assez relatif. Mais Google a plutôt l’air d’y croire. Et c’est plutôt fun, non, quand on aime voyager ?

Vous voulez jeter un œil ? Rendez-vous :

Au check-in de Madrid Barajas

Aux arrivées de Tokyo International Airport

A l’aéroport d’Eindhoven

Dans l’A380 d’Emirates A380 à l’aéroport de Dubai

A la gare de Waterloo, à London

PhB

 

Vous aimerez aussi :

Cette entrée a été publiée dans News. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Google Street View investit les gares et les aéroports

  1. Victor De Cauter dit :

    Pratique pour les terroristes de tout poil. A quand la même chose pour les banques et les écoles ?

Laisser un commentaire