Voyage au centre du décor… de vos films favoris

(c)PhilBerki

La planète Tatooine (c)PhilBerki

Marcher sur les traces des seigneurs de Winterfell, boire une bière au pays des Hobbits, embarquer pour la planète Tatooine ou emprunter le Poudlard Express… La réalité rejoint parfois la fiction : il suffit de choisir comme destination de voyage les lieux de tournage de nos films ou séries favoris. En voici quelques uns qui valent vraiment le détour, pour vous aider à traverser l’écran.

Photo Starwars (DR)

Star Wars en Tunisie

Cap sur la planète Tatooine

Vu de l’extérieur, l’hôtel Sidi Driss à Matmata ne paie pas de mine. La placette est quasi déserte, un Tunisien en djellaba nourrit un bébé dromadaire, quelques étals croulent sous les roses des sables à 1 euro la pièce. J’emboite le pas à la brochette de touristes japonais qui pénètrent l’entrelacs de galeries creusées dans la terre pour former les couloirs de cette improbable auberge troglodyte. On débouche sur une cour à ciel ouvert et là, nom d’un Jedi, c’est le choc : nous voici téléportés « il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… »

Précisément dans le village de Mos Esley, sur la planète Tatooine imaginée par Georges Lucas pour la saga Star Wars. Au cœur de la ferme où a grandi Luke Skywalker chez son oncle Owen Lars, lieu de sa rencontre décisive avec les droïdes R2D2 et C3PO (Episode IV). Construit pour le premier tournage en 1976, réutilisé en 2000 (Episode II), le décor n’a pas changé en près de 40 ans. Juste un peu décrépit. Il accueille aujourd’hui la salle à manger en plein air de l’hôtel, où mes héros intergalactiques ont aussi déjeuné.

A 250 km plus à l’ouest, en plein Sahara près de la ville de Nefta, c’est tout un village de carton-pâte qui se laisse grignoter par les dunes. Celui de Mos Espa, où a fictivement grandi le père de Luke, Anakin Skywalker, futur Dark Vador (Episodes I & II). Mohamed Ben Brahim fait partie du décor. Installé à demeure, vivotant des babioles qu’il vend aux touristes de passage, il est intarissable sur les tournages des années 90 auquel il a participé comme figurant, « à 20 dinars (10€) la journée ».

La Tunisie fut l’un des pays de prédilection de Lucas pour le tournage des six épisodes de la Guerre des Etoiles. De nombreuses scènes ont été tournées dans la région de Tataouine, aux portes du désert, qui a donné son nom à Tatooine. Les fans ne comptent plus les lieux de pèlerinage à travers le pays, de la maison de pêcheur où Ben « Obi Wan » Kenobi a connu l’exil aux paysages lunaires du Chott el-Djerid où ont été tournés beaucoup d’extérieurs, en passant par plusieurs Ksour, ces anciens villages berbères figurant les villages d’esclaves.

Début mai, un rassemblement international de fans costumés a donné l’occasion au gouvernement tunisien de lancer une vaste offensive de réhabilitation des principaux sites cultes. Une plateforme de crowdfunding (savemosespa.org/blog/) invite les amateurs à participer financièrement. En attendant, ils attirent les touristes du monde entier qui peuvent en faire le tour en 2 ou 3 jours (avec ou sans guide). Quand la force est avec eux.

 

Plus d’infos sur les lieux de tournage : consultez le site très complet et en français www.starwars-universe.com. Voir aussi le site en anglais www.toysrgus.com/travel qui localise ces lieux de tournage intersidéraux.

Y aller : vols Tunisair de Bruxelles vers Tunis, Djerba ou Tozeur àpd de 200€.

Où loger : au cœur de la ville-oasis de Tozeur, Dar Saida Beya est une résidence de charme construite par Mondher Ben Soltane, qui est aussi trésorier de l’association Save Mos Espa… 9 chambres et suites àpd 100 €, avec petit déj. Rue Ahmed El Ayech, Tozeur 2200 – Tél : +216 25 566 066 – www.darsaidabeya.com

 

Harry Potter 5 - Cloître cathédrale GloucesterHarry Potter 6 - Kings CrossHarry Potter en Grande-Bretagne

Par le chemin de traverse

Quitter le monde des Moldus en empruntant le Chemin de Traverse pour embarquer dans le Poudlard Express, rejoindre la célèbre école des sorciers et dîner dans sa mythique salle à manger… Pas besoin d’une baguette magique pour s’offrir cette prouesse, seulement d’un peu de temps et beaucoup de passion pour l’univers de Harry Potter. Pour le recréer, des dizaines de lieux de tournage ont été choisis à travers toute la Grande-Bretagne pour les six épisodes de la saga au cinéma.

Les parcours touristiques ne se comptent plus qui permettent d’en faire le tour sur les traces de vos sorciers préférés, dont une vingtaine rien qu’à Londres. Les autres vous emmèneront à Gloucester et Oxford, dans le Yorkshire et l’Oxfordshire, jusqu’aux Highlands écossais. Poudlard est le fruit de tournages dans différents bâtiments dont le plus célèbre est le Christ Church College d’Oxford, qui a inspiré la gigantesque salle à manger. Le train à vapeur magique qui y emmène les apprentis sorciers est le Jacobite Steam Train, qui traverse les Highlands, et plusieurs scènes ont été tournées sur le spectaculaire Glenfinnan Viaduct, toujours en activité. Vous trouverez facilement la pancarte indiquant le quai 9 ¾ dans la gare de Kings Cross à Londres…

Plusieurs décors sont bien entendu concentrés – et conservés – aux Studios Warner Bros, au nord de la capitale. Outre l’école des sorciers, le Chemin de Traverse et d’autres endroits magiques, vous y découvrirez les secrets des principaux effets spéciaux, les costumes et les maquettes de la saga.

Plus d’infos : www.visitbritain.com/fr/ pour un top 10 des lieux de tournage et des propositions de tours guidés. Studios Warner Bros : www.wbstudiotour.co.uk/fr. Jacobite Steam Train : www.westcoastrailways.co.uk.

Y aller : Eurostar Bxl-Londres àpd 88 € A/R, voiture de location sur place. En voiture, comptez 150 à 200 € pour la traversée du tunnel sous la Manche.

Se loger : www.superbreak.com/go/HB773/leavesden-hotels-LE4.htm pour trouver un hôtel à proximité des Studios.

 

Hobbit 7 - Hobbiton

Le Seigneur des Anneaux et le Hobbit en Nouvelle-Zélande

Hobbiton, aux confins de la Terre du Milieu

Peter Jackson n’a pas cherché loin les décors où situer les aventures des personnages imaginés par Tolkien, tant pour la trilogie du Seigneur des Anneaux que pour celle du Hobbit. Tous les films ont été tournés dans sa Nouvelle-Zélande natale, où l’on retrouve l’essentiel des paysages qui subliment cette saga culte. A commencer par la paisible Comté où vivaient les Hobbits aux confins de la Terre du Milieu. Près de Matamata, à 150 km d’Auckland, Hobbiton et ses 44 maisons creusées dans les collines invitent à retrouver le souvenir de Bilbon Sacquet et son neveu Frodon. Leur maison Cul-de-sac n’a pas grandi d’un pouce et le pub du Dragon Vert vous servira une mousse à assommer un nain.

En dix ans, le tourisme en Nouvelle-Zélande a cru de près de 50 % à 2,5 millions de visiteurs, en grande partie grâce à l’anneau mythique. Certains « touristes Tolkien », comme les surnomment les autochtones, vont jusqu’à se déguiser pour visiter l’un des 150 lieux utilisés pour les tournages. Quand ils ne rejoignent pas en hélico les plus inaccessibles d’entre eux.

Plus d’infos : les tours opérateurs locaux proposent une gamme complète de parcours variés et même personnalisés, en fonction des affinités pour tel aspect de la saga (Hobbits, Elfes, Mordor, etc.) www.tourism.net.nz/lord-of-the-rings.html

Y aller : vols via Londres et Sydney avec Qantas ou British Airways, àpd 1.200€.

Se loger : des logements de charme à la ferme sont organisés dans la région de Matamata, près du site de Hobbiton. Apd 96€ pp/nuit. Infos : www.hobbitontours.com/FarmStay/tabid/119/Default.aspx – tél: +64 (7) 888 1505

 

Games of Thrones 4 - Côte d'AntrimLe Trône de Fer en Irlande du Nord

L’hiver arrive sur Westeros

Si la série culte dont la 4e saison vient de démarrer aux USA a été tournée aux quatre coins de l’Europe, l’Irlande du Nord est au cœur de l’univers de Game of Thrones. On reconnaît de nombreux endroits évoquant le royaume de Westeros dans des coins aux noms aussi évocateurs que la Côte d’Antrim, les Dark Hedges, la Chaussée des Géants, le château Ward ou le village de Ballintoy. Vous y retrouverez les décors naturels du château de Winterfell, résidence de la famille Stark (Ward Castle), l’allée de hêtres abritant la fuite d’Aria (Dark Hedges), la forêt où les marcheurs blancs font leur première apparition (Parc de Tollymore), les îles de Fer (Ballintoy Harbour), la plage où Melisandre brûle les idoles de Westeros (Downhill), la grotte où elle donne naissance à une ombre (Cushendum), la toile de fond du tournoi de la 1ère saison (Shane Castle), etc.

Dans cette région parmi les plus spectaculaires du Vieux Continent, le circuit s’effectue facilement en voiture à partir de Belfast, muni d’une carte spécialement conçue par l’office du tourisme irlandais. On achève la visite aux studios Titanic de Belfast, qui abritent les décors de nombreuses scènes d’intérieur. Expo consacrée à la série cette semaine.

Games of Thrones - forêt

Plus d’infos : www.ireland.com/fr-fr/ ; Expo : du 11/6 au 15/06 à Belfast, www.gotexhibitionbelfast.com/gotexhibition

Y aller : vols directs Bruxelles-Belfast British Airways ou Aer Lingus àpd 300€.

Se loger : pour rester dans l’ambiance, le Ballygally Castle Hotel, sur la Côte d’Antrim, se vante d’être hanté ! Chambre double àpd 100€. Ballygally Castle,
Coast Road,
Ballygally, Antrim BT40 2QZ
-
Tel : +44 (0) 28 2858 1066
- www.hastingshotels.com/ballygally-castle/

 

Slumdog 3 - Bidonvilles de BombaySlumdog millionnaire à Bombay

Dans la peau de Jamal Malik

Depuis le succès planétaire et la consécration aux Oscars du Slumdog Millionnaire de Danny Boyle, Bombay voit débarquer des touristes occidentaux qui rêvent de se sentir pour quelques heures dans la peau de Jamal Malik – l’orphelin qui se hisse des bidonvilles sur le podium de « Qui veut gagner des millions ». On voit fleurir des excursions sur le thème du « slum tourism », le « tourisme des bidonvilles ». Des tours opérateurs locaux proposent de visiter en une demi-journée Dharavi, le plus grand bidonville du pays, pour toucher du doigt l’extrême misère dans laquelle reste confinée une décourageante partie de la population indienne. Voyeurisme ? Les organisateurs prétendent faire œuvre sociale en montrant comment toute une économie de subsistance, basée sur le recyclage et l’artisanat, se met en place pour permettre à des millions de gens d’améliorer leur ordinaire. Grâce, aussi, aux touristes de passage…

Plus d’infos : www.realitytoursandtravel.com/slum-tours.html

Y aller : vols directs Brussels Airlines àpd 530€.

Se loger : pour vous rêver millionnaire, la nuit au Taj Mahal Mumbai, le plus célèbre palace des Indes, est à partir de 150 €. Apollo Bunder Mumbai, 400 001
Maharashtra ; Tel : +91 22 6665 3366 - www.tajhotels.com

 

Lost in Translation 2 - Tokyo Shinjuku

Lost in Translation Japon

Pour se perdre à Tokyo

Le chef d’œuvre de Sofia Coppola n’a pas seulement révélé l’aérienne Scarlett Johansson, il a beaucoup contribué au rayonnement international de la capitale nipponne, qui dispute le premier rôle à Bill Murray dans ce film consacré par les Oscars et Golden Globes il y a tout juste 10 ans. Plusieurs agences proposent différents parcours à travers les endroits évoqués par Lost in Translation, du quartier arty de Roppongi aux boutiques hype de Shibuya, en passant par les bars branchés et les karaokés de Shinjuku, le mythique hôtel Park Hyatt et le sushi-bar Ichikan, dont le propriétaire incarne son propre rôle à l’écran. Dépaysement garanti… et pas besoin d’interprète pour savourer l’expérience. Ni même de guide, d’ailleurs : tous ces endroits sont facilement accessibles avec un bon plan.

Plus d’infos : www.japan-guide.com/news/0003.html

Y aller : vols directs Air France-KLM àpd 672 €.

Se loger : la nuit à l’hôtel Park Hyatt de Shinjuku à partir de 365 €/chambre. 3-7-1-2 Nishi Shinjuku, Shinjuku-Ku, Tokyo 163-1055. Tel : +81 3 5322 1234 – tokyo.park.hyatt.com

 

Mais encore…

Photo Downtown Abbey (DR)

Downtown Abbey en Angleterre : le château de Highclere, dans le Berkshire, et les villages de l’Oxfordshire ont servi de décor pour la série.

La Mélodie du Bonheur en Autriche : à Salzbourg (palais de Frohnbourg, jardins de Mirabell, château de Leopoldskron…) et dans les montagnes bavaroises pour ce classique des classiques.

Midnight in… Paris : des jardins de Monet à Giverny au musée Rodin de la rue de Varenne, en passant par Montmartre ou le Maxim’s de la rue Royale, pour déclarer votre flamme au Paris de Woody Allen.

 

Philippe Berkenbaum

(cet article est paru dans Victoire Magazine du 17 mai 2014)

Vous en connaissez d’autres ? N’hésitez pas à partager vos expériences sur ce blog.

 

Vous aimerez aussi :

Cette entrée a été publiée dans Trips & Tips, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Voyage au centre du décor… de vos films favoris

  1. pipoca dit :

    la plaza de españa à Séville cf Star wars

Laisser un commentaire