Où partir en 2015 ? Les tendances… et mes coups de coeur

A Mandalay (c)PhilBerki

Mandalay au Myanmar (c)PhilBerki

Fin 2014, les réservations pour les prochaines vacances d’été atteignaient déjà des taux record chez les différents tour-opérateurs. Leur nouvelle politique de prix favorise les réservations précoces au détriment des last minutes.

Et vous, où partirez-vous en 2015 ? Voici quelques pistes, entre les destinations les plus courues, les tendances de l’année… et mes coups de coeur.

Le last minute est-il en train de vivre ses derniers beaux jours chez les tour-opérateurs belges ? Les réservations précoces n’ont en tout cas jamais été aussi élevées que cet hiver pour les grandes vacances 2015. A la veille des congés de Noël, elles étaient en hausse de 22 % par rapport à la même période de l’an dernier chez Jetair et de 10 % chez Thomas Cook/Neckermann.

Explication : les deux principaux tour-opérateurs belges, suivis par beaucoup d’autres, ont modifié leur stratégie de prix, en favorisant désormais les réservations anticipées plutôt que celles de dernière minute.

« Traditionnellement, un tour-opérateur joue le grand jeu principalement en donnant des réductions aux acheteurs de dernière minute, rappelle-t-on chez Jetair. Désormais, le modèle de “yielding” (tarification flexible en fonction d’un rapport optimal du prix, de l’offre et de la demande) favorise surtout les réservations anticipées plutôt que les last minutes. » Prix à la baisse, formules avantageuses pour les familles

« En plus des réductions pour réservation rapide dans presque tous les hôtels de notre catalogue, nous offrons une réduction sur le vol à quiconque réserve tôt ses vacances », ajoute Dirk Van Holsbeke, directeur des vacances en avion chez Jetair. « Nous proposons certaines offres gratuites pour les enfants », illustre Koen van den Bosch, porte-parole de Neckermann. Résultat : « Entre la mi-octobre et aujourd’hui, deux fois plus de familles ont déjà réservé leurs vacances pour l’été prochain. »

L’an dernier, la proportion de réservations rapides avec une réduction spécifique dépassait les 40 % de toutes les réservations estivales des vacances en avion. Les chiffres actuels semblent indiquer que ce pourcentage sera encore plus élevé cette année.

Où partent les Belges ? Turquie, Espagne et Grèce forment le trio de tête des réservations chez les grands TO, suivis de la France, de la Tunisie, de l’Egypte et de la République Dominicaine. Selon les derniers chiffres publiés par l’Association belge des tour-opérateurs (ABTO), près de 2 millions de personnes ont réservé un « package » auprès d’un de ses membres en 2013, en légère baisse (- 2,6 %) par rapport à l’année précédente. 2014 paraît s’inscrire dans la tendance à l’effritement constatée depuis les sommets de 2008, avant que la crise ne vienne saper le budget des ménages. Mais on ne peut pas parler d’effondrement et les TO se disent optimistes pour 2015 – qu’ils espèrent notamment doper avec leur politique de prix précocement agressive.

Ce sont en réalité les vacances en voiture qui trinquent et, plus particulièrement, les séjours en France (- 8,4 % pendant l’été 2013). Les vacances en avion, elles, se portent plutôt bien : près de 1,2 million de Belges ont pris les airs cet été-là pour fuir la grisaille nationale, en hausse de 1,1 %. Une grosse majorité est restée à distance raisonnable en choisissant la Grèce, la Turquie, la Croatie, le Maroc, Malte, Chypre ou l’Italie. L’Espagne et ses îles Canaries ou Baléares stagne, mais reste la destination préférée des Belges – du moins de ceux qui passent par un TO. La Tunisie et l’Egypte étaient victimes de leur situation politique incertaine, même si elles reprennent du poil de la bête.

Cela dit, précise Florence Bruyère, porte-parole de Jetair, « les destinations exotiques (long-courrier) ont à nouveau le vent en poupe et 2015 devrait confirmer cette tendance. » Grâce à une évolution des prix favorable, un accès facilité par l’organisation de vols directs au départ des aéroports belges, un niveau de confort et de service de plus en plus élevé en formule « all in » et « un besoin de rêve et d’évasion de nos compatriotes ».

Philippe Berkenbaum

Et vous, quelle destination hante vos rêves ?

En Europe

(c)PhilBerki

(c)PhilBerki

 

 

Mon coup de cœur : le Monténégro

Passer en quelques heures des plages de rêve à la montagne escarpée, des fjords insondables aux villes marquées par l’histoire des Balkans, des monastères orthodoxes creusés dans la montagne aux parcs nationaux inscrits au patrimoine mondial… C’est ce que permet le Monténégro, destination à taille humaine d’une rare diversité. Encore méconnue, elle est beaucoup moins fréquentée que la Croatie voisine à laquelle elle n’a pourtant rien à envier.

Kotor au Monténégro (c)PhilBerki

Kotor au Monténégro (c)PhilBerki

La tendance 2015 : la Lituanie

Le 1er janvier, la Lituanie sera le dernier État balte à entrer dans la zone euro. Une destination de charme avant tout culturelle, où de nombreuses célébrations sont prévues tout au long de l’année et que le Lonely Planet situe dans son Top 10 des pays à visiter en 2015.

La plus courue : la Grèce

Avec 10 % de parts de marché, la Grèce et ses îles formaient déjà l’une des destinations estivales préférées des Belges en 2013 et ça ne fait que croître. Chez Jetair, elle est passée en seconde position pour l’été prochain, derrière l’indétrônable Espagne. Le TO y propose une nouvelle destination : la Chalcidique, avec ses trois grandes péninsules sur la côte septentrionale. Beauté de la nature, villages de pêcheurs pittoresques et mer en pente douce dont les plages sont adaptées aux enfants.

En Afrique

Madagascar (c)PhilBerki

Madagascar (c)PhilBerki

Mon coup de cœur : Madagascar

La 4e plus grande île de la planète est un lieu hors du temps, aux paysages uniques et à la nature préservée, où règnent encore de nombreuses espèces animales et végétales endémiques. Si vous rêvez d’une aventure 100 % slow, embarquez sur un boutre ou une pirogue traditionnelle pour quelques jours de cabotage entre la côte sauvage et les îles, désertes ou semées de villages de pêcheurs qu’on n’atteint que par la mer. Jouer les Robinson dans le canal du Mozambique, qui sépare « Mada » du continent africain, aux bons soins des marins locaux, c’est une expérience hors du commun.

Madagascar (c)PhilBerki

Madagascar (c)PhilBerki

La tendance 2015 : la Namibie

Alors que les traditionnelles destinations safaris de l’Est africain perdent du terrain parmi les vrais amateurs de vie sauvage tant elles sont envahies par le tourisme de masse, l’Afrique australe attire tous les regards. Destination plébiscitée par tous les trends-watchers, la Namibie a pour elle de cumuler la savane et les forêts, le désert et la montagne, le tout bordé par l’océan. Elle fêtera en 2015 les 25 ans de son indépendance et se distingue, en matière de tourisme, par un très fort accent mis sur le développement durable et la préservation de ses richesses naturelles.

La plus courue : le Maroc

Depuis la désaffection de la Tunisie et surtout de l’Egypte, le Maroc a retrouvé la faveur des voyageurs belges (+ 6 % en 2013) et c’est tant mieux, tant il a de diversité à offrir sur un territoire assez limité pour en faire le tour en 2 ou 3 semaines. Des dunes du Sahara aux sommets du Haut-Atlas, il mélange les paysages de rêve, les plus belles médinas du Maghreb et les lieux, côtiers ou non, plus propices au farniente. Sans parler de l’hospitalité de ses habitants – et particulièrement des Berbères du sud.

En Asie

Le lac Inle au Myanmar (c)PhilBerki

Le lac Inle au Myanmar (c)PhilBerki

Mon coup de cœur : la Birmanie (Myanmar)

Trois ans après le retrait partiel de la junte militaire et un début d’ouverture au monde, le pays des 1000 pagodes s’éveille rapidement au tourisme. Pour dévoiler les mystères d’un ancien royaume millénaire, longtemps replié sur lui-même, où règne une belle sérénité. Des pêcheurs du lac Inlé à la plaine de Bagan, en passant par les pagodes d’or de Yangoon et les moines de Mandalay, il faut s’y précipiter avant que l’affluence n’en défigure l’authenticité, comme au Vietnam, au Cambodge ou en Thaïlande.

La plaine de Bagan au Myanmar (c)PhilBerki

La plaine de Bagan au Myanmar (c)PhilBerki

La tendance 2015 : les Philippines

Avec ses 7 000 îles épargnées par le tourisme de masse, l’archipel des Philippines invite au farniente, à la plongée, à la communion avec la nature et s’annonce comme l’une des destinations asiatiques phares des prochaines années. Le gouvernement philippin fait tout pour attirer les visiteurs et a décrété 2015 « année officielle du tourisme ».

La plus courue : la Thaïlande

Bien qu’en perte de vitesse (-6,4 % en 2013), la Thaïlande reste la destination asiatique préférée des voyageurs belges optant pour un séjour organisé. Certes, le pays du sourire cumule de nombreux atouts, mais il a un inconvénient majeur : son succès, qui lui fait perdre une part de son authenticité sous les assauts du tourisme de masse. En cause, une politique de prix très agressive, qui en fait la destination d’Asie la plus abordable.

En Amérique

Colombie (c)PhilBerki

Colombie (c)PhilBerki

Mon coup de cœur : la Colombie

Trente ans de guerre civile avaient fermé la Colombie aux visiteurs extérieurs. Ces temps tragiques sont révolus. Le troisième plus grand pays d’Amérique latine, formidable de diversité, troublant de beauté, désarmant d’hospitalité, a rouvert en grand ses portes au tourisme. S’y plonger, c’est s’offrir un voyage initiatique au pays de la « cumbia », la fête à tous les coins de rue.

Colombie (c)PhilBerki

Colombie (c)PhilBerki

La tendance 2015 : le Nicaragua

Du Lonely Planet au comparateur de voyage Skyscanner, tous les trends-watchers s’accordent à désigner le Nicaragua comme l’une des top destinations à découvrir en 2015. Moins cher, plus sûr et moins développé que le Costa-Rica voisin, il peut s’enorgueillir d’un cadre naturel splendide doté d’une histoire, d’une culture et d’une cuisine uniques. Hébergements de luxe ou road trip en sac à dos, le pays se prête à toutes les expériences de voyage.

La plus courue : les Caraïbes 

Même en perte de vitesse, pour cause notamment de passeport désormais obligatoire, la République Dominicaine reste la destination long courrier préférée des Belges. Un attrait pour les Caraïbes qui s’étend aux complexes all-inclusive de Cuba, voire de la Jamaïque, aux stations balnéaires du Mexique et, désormais, aux plages de Floride.

 

 

Vous aimerez aussi :

Cette entrée a été publiée dans Afrique, Amériques, Asie & Océanie, Europe, News, Trips & Tips, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire