Le coeur et les jambes

«We do give a shit». En français, le slogan de l’action 2011 de l’opération Music For Life qui a démarré ce samedi sur Studio Brussel pourrait se traduire par “On se sent vachement concernés”. Mais le dernier mot de la version originale a son importance. Jusqu’au 23 décembre, trois animateurs de la station flamande la plus branchée de la bande FM, Sam De Bruyn, Siska Schoeters et Tomas De Soete, enfermés 24 heures sur 24 dans une «maison de verre», sollicitent la générosité de leurs auditeurs pour soutenir un projet de la Croix-Rouge visant à éradiquer la diarrhée qui, chaque année, tue 1,5 million d’enfants dans les pays en voie de développement. L’argent récolté via de multiples parrainages et actions ludiques servira notamment à financer l’installation de sanitaires censés résoudre une partie du problème.

Plusieurs athlètes belges membres de l’équipe olympique qui «give a shit», ont décidé d’apporter leur pierre à l’édifice par le biais d’une vente aux enchères via le site eBay. Depuis ce samedi, on peut ainsi tenter d’acheter une journée aux JO de Londres (avec une session d’athlétisme et une autre de handball), une raquette dédicacée de Kim Clijsters, deux sticks de hockey signés par les membres des équipes nationales hommes et femmes, un t-shirt dédicacé par Justine Henin et Tia Hellebaut, les deux dernières championnes olympiques belges, un t-shirt signé par Jacques Rogge, le président du CIO, et une session d’entraînement avec Jean-Michel Saive, Karin Donckers (équitation) et Ilse Heylen (judo). Ce dimanche soir, lors de la cérémonie des Sportifs de l’année, tous les athlètes présents signeront par ailleurs un autre t-shirt qui sera, lui-aussi, mis aux enchères.

L’idée de cet engagement a germé dans la tête de l’athlète Nils Duerinck, membre du relais 4 x 400 m, et de la hockeyeuse Charlotte Devos, qui fait partie de l’équipe nationale candidate aux JO de Londres, lors du dernier stage de l’équipe olympique, en novembre, à Lanzarote.

«Ils ont demandé si le COIB était prêt à les soutenir, ce que nous avons évidemment accepté, précise Julie De Ruyver, qui coordonne l’action au Comité olympique. Avec l’aide du staff et de la Commission des athlètes, il ne nous a fallu qu’une semaine pour réunir les objets qui ont été mis aux enchères!»

Même le logo du COIB a pu être détourné l’espace d’une semaine, l’un des cinq anneaux devenant le « O » initial d’Olympic For Life. Si la délégation olympique belge 2012 est – forcément – encore loin d’avoir remporté sa première médaille à Londres, elle a au moins déjà gagné le prix de la générosité.

PS : Jean-Michel Saive, très touché, comme tous les Liégeois, par le drame qui a frappé sa ville mardi dernier, avait promis d’aller rendre visite à l’une des victimes de Nordine Amrani. Ce samedi, il s’est rendu à la clinique Saint-Joseph au chevet de Jean-Michel Hardy, 16 ans, blessé à la hanche par l’une des balles du tireur. Il a offert une palette et un de ses maillots à ce pongiste de Crisnée qui avait prévu de venir l’encourager vendredi soir lors du match Villette-Chartres. Jusqu’à ce que le sort en décide autrement…

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le coeur et les jambes

  1. Luc dit :

    Superbe action…c’est exactement ça l’esprit olympique! Bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>