Ces 21 candidats qui veulent épauler « Jean-Mi »

Jean-Michel Saive, le nouveau président de la Commission des athlètes du COIB, connaîtra sous peu les membres de son équipe. Photo Belga.

Jean-Michel Saive, le nouveau président de la Commission des athlètes du COIB, connaîtra sous peu les membres de son équipe. Photo Belga.

(Re)dynamisée depuis l’arrivée de Pierre-Olivier Beckers à la présidence du Comité olympique et interfédéral belge (COIB), la commission des athlètes du COIB, dont l’action a été on ne peut plus efficace lors de la dernière olympiade, va s’offrir un nouveau visage dans quelques jours. On sait que Jean-Michel Saive en sera le nouveau président, succédant ainsi à Philippe Rogge, mais aujourd’hui, l’heure est à la composition du groupe qui l’encadrera. Une composition qui dépendra des «olympiens» eux-mêmes.

Il y a quelques jours, les quelque 200 athlètes qui ont pris part aux deux dernières éditions des Jeux olympiques d’été (Pékin et Londres) et d’hiver (Turin et Vancouver) ont reçu un bulletin de vote avec une liste de 21 candidats qui se sont déclarés pour les représenter. Ils ont jusqu’au 29 octobre pour le renvoyer après avoir coché un maximum de 11 noms. Le 7 novembre, on connaîtra les heureux élus.

A l’instar de celles qui existent au CIO et dans de nombreuses fédérations internationales, la commission des athlètes du COIB a pour objectif de représenter les droits et intérêts des sélectionnés olympiques et de formuler des recommandations en ce sens auprès du conseil d’administration. A titre indicatif, aux JO de Londres, elle a par exemple demandé au COIB de ne pas renvoyer au pays, comme il le souhaitait initialement, les athlètes qui avaient bouclé leur compétition, ce qui les aurait privés de l’ « expérience olympique totale ». Elle a aussi imposé une rémunération identique pour tous les athlètes invités à des opérations de promotion ponctuelles, là où le COIB voulait mieux rétribuer les plus performants d’entre eux.

La commission, qui délègue un de ses représentants à la commission de sélection, est composée au minimum de 6 et au maximum de 15 membres, dont un maximum de 11 élus par les athlètes ; le président du COIB, s’il le souhaite, peut en ajouter un maximum de 3 provenant d’autres horizons, comme des sports non-olympiques ou paralympiques. Règles supplémentaires : il ne peut pas y avoir plus de 3 représentants du même sport, il ne peut y en avoir qu’un maximum de 2 en provenance des sports repris au programme des JO d’hiver et… il ne peut pas y avoir plus de 2/3 de membres du même sexe.

L’appel aux candidatures a recueilli, on l’a dit, un franc succès avec pas moins de 21 athlètes qui, comme les votants, devaient avoir pris part à l’un des deux dernières éditions des JO. Parmi ceux-ci, on retrouve 4 médaillés olympiques : Tia Hellebaut (or, Pékin 2008), Lionel Cox (argent, Londres 2012), Ilse Heylen (bronze, Athènes 204) et Evi Van Acker (bronze, Londres 2012).

Par ailleurs, il y aura forcément au moins un déçu du côté des postulants venus de l’athlétisme qui sont au nombre de 4 (Veerle Dejaeghere, Nils Duerinck, Tia Hellebaut et Cédric Van Branteghem) et trois du côté des sports d’hiver qui ont été 5 à se déclarer (Bart Mollin, Karen Persyn, Isabelle Pieman, Kevin Van der Perren et Eva Willemarck).

Dernière constatation, plus surprenante : sur les 21 candidats qui se sont déclarés, il n’y a que 5 francophones (ou dépendant de la Fédération Wallonie-Bruxelles). Ce manque d’implication est pour le moins décevant. N’est-ce pas, Jean-Mi ?

LES 21 CANDIDATS
Lionel Cox (tir), Veerle Dejaeghere (athlétisme), Charlotte De Vos (hockey, Mathieu Doby (canoë-kayak), Karin Donckers (sports équestres), Nils Duerinck (athlétisme), Tom Goegebuer (haltérophilie), Tia Hellebaut (athlétisme), Ilse Heylen (judo), Bob Maesen (canoë-kayak), Bart Mollin (ski), Karen Persyn (ski), Isabelle Pieman (patinage artistique), Brian Ryckeman (natation), Yuhan Tan (badminton), Gaëlle Valcke (hockey), Evi Van Acker (voile), Cédric Van Branteghem (athlétisme), Kevin Van der Perren (patinage artistique), Tom Vangeneugden (natation), Eva Willemarck (bobsleigh).
Cette entrée a été publiée dans COIB, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Ces 21 candidats qui veulent épauler « Jean-Mi »

  1. Ping : DEUX HOCKEYEUSES CANDIDATES À LA COMMISSION DES ATHLÈTES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>