Ashton Eaton et Brianne Thiesen, dix-sept épreuves à eux deux

Ashton Eaton, le deuxième homme à plus de 9.000 pts en décathlon et le meilleur athlète actuel. Photo AFP.

Ashton Eaton, le deuxième homme à plus de 9.000 pts en décathlon et le meilleur athlète actuel. Photo AFP.

Ils forment sans doute le couple le plus performant et le plus glamour de l’athlétisme. Lui, Ashton Eaton, Américain de 26 ans, champion olympique et du monde en titre du décathlon, champion du monde indoor à l’heptathlon et recordman du monde des deux épreuves avec des totaux inouïs de 9.039 et 6.645 points. Elle, Brianne Theisen, Canadienne de 25 ans, vice-championne du monde en plein air et en salle de l’heptathlon/pentathlon. Mariés depuis un an après s’être rencontrés lors des Jeux panaméricains juniors 2007, à Sao Paulo, et avoir fait plus ample connaissance quelques mois plus tard à l’Université d’Oregon, à Eugene, le berceau US du premier sport olympique, lors d’un premier rendez-vous… le jour de la Saint-Valentin 2008.

« L’an dernier, aux Mondiaux de Moscou, parce que mon décathlon avait eu lieu avant son heptathlon, j’ai pu, pour la première fois, soutenir Brianne lors de sa compétition, explique Eaton. Notre entraîneur, Harry Marra, gérait la partie technique, moi la partie mentale. Je crois que je n’ai jamais été aussi stressé ! La meilleure partie, cela a été de la voir faire son tour d’honneur avec les autres filles ! »

« Moi, j’étais tombée malade le premier jour de son décathlon, enchaîne Theisen. J’ai dormi pendant deux jours dans ma chambre d’hôtel et je me suis réveillée juste avant son 1.500 m final ! »

Ce mercredi, tous deux auront le temps de jeter plus qu’un œil sur la performance de l’autre lors du meeting de Liège, où ils seront les deux têtes d’affiche. Ashton Eaton, qui a décidé de faire un break avec les épreuves combinées après l’indoor cette année « parce que j’étais mentalement épuisé après la saison 2013 », s’alignera sur 110 m haies avec l’intention d’améliorer son record personnel de 13.35 après avoir déjà fait fort sur 400 m haies en courant en 48.69. Brianne Theisen, qui prépare l’heptathlon des Jeux du Commonwealth de Glasgow, où les épreuves d’athlétisme démarrent le 27 juillet, disputera, pour sa part, le concours de longueur en espérant aller plus loin que sa meilleure marque de 6,59 m.

Brianne Theisen détient la deuxième performance de l'année à l'heptathlon. Photo AFP.

Brianne Theisen détient la deuxième performance de l’année à l’heptathlon. Photo AFP.

Pour l’occasion, elle y retrouvera Nafi Thiam, qu’elle connaît… indirectement depuis 2012. « Après les Jeux de Londres, avec Ashton, nous étions venus à Bruxelles rendre visite à une amie, Claire Michel, une ancienne athlète qui s’est reconvertie dans le triathlon, explique-t-elle. Elle m’avait parlé de Nafi, qui était affiliée au FC Liégeois, comme elle, et pour laquelle elle m’avait demandé un autographe ! L’année suivante, nous nous sommes rencontrées et parlées pour la première fois à Moscou. Et il y a quelques semaines, nous nous sommes revues à Götzis. »

Deux compétitions qui ont suffi à Brianne Theisen pour jauger son potentiel.

« On voit tout de suite qu’elle est incroyablement douée, affirme-t-elle. A la hauteur et dans les lancers, Nafi est très impressionnante. Si elle peut maintenir ce niveau et s’améliorer en course – ce qui est faisable – elle constituera un vrai danger pour le podium aux Jeux de Rio. Quelles sont les trois clés du succès ? Le talent – elle l’a. Un bon coaching – cela semble marcher. Et un gros mental – la partie la plus délicate car il faut pouvoir garder toute sa motivation. En réunissant tout ça… et en évitant les blessures, elle peut même arriver, un jour, à battre le record du monde. »

Ashton Eaton, aussi, connaît bien les deux Belges les plus en vue de sa discipline, dont il est devenu la référence depuis qu’il a réussi à dépasser les 9.026 pts de Roman Sebrle en 2012.

« Thomas Van der Plaetsen, je l’ai rencontré lors des Mondiaux de Daegu, en 2011 (NDLR : où il allait finir 2e). J’ai tout de suite vu que c’était un chouette gars, qui débordait d’énergie et qui avait un gros potentiel, surtout dans les sauts, où il avait établi quelques records personnels alors qu’il vivait des moments difficiles avec le décès de son père qui venait de se produire. On avait sympathisé après la compétition et je lui avais dit qu’il avait une grosse marge de progression. Jusqu’où ira-t-il ? C’est très difficile à prédire. Moi-même, deux ans plus tôt, je n’avais fini que 18e à mes premiers Mondiaux à Berlin. Je pense que (le Français) Kevin Mayer et (le Canadien) Damian Warner sont les jeunes les plus prometteurs, mais les choses peuvent très vite évoluer. Quant à Hans Van Alphen, il a commencé le décathlon assez tard, mais on a vu que cela ne l’a pas empêché de connaître le succès avec une grande année en 2012. Il y a clairement, chez vous, une bonne école pour les épreuves combinées et j’espère que d’autres suivront la même voie ! »

Eaton est le digne héritier d'une longue lignée de grands décathloniens américains. Photo AFP.

Eaton est le digne héritier d’une longue lignée de grands décathloniens américains. Photo AFP.

Lui-même, il faut le dire, est l’héritier d’une génération de grands décathloniens US, de Jim Thorpe à Dan O’Brien, en passant par Bob Mathias, Rafer Johnson, Bill Toomey ou Bruce Jenner. Des anciens dont il n’avait jamais entendu parler jusqu’en 2008, deux ans après avoir opté pour cette multi-discipline afin d’obtenir une bourse d’études universitaire.

“J’ai commencé à m’y intéresser en suivant les performances de Roman Sebrle. Puis, j’ai rencontré la plupart de ces champions ainsi que les enfants de Jim Thorpe en 2012, lors des funérailles de Milton Campbell (NDLR: le champion olympique 1956) et j’ai compris. Le décathlon, c’est vraiment une discipline à part. Récemment LoLo Jones m’a expliqué que lors des Jeux de Pékin, elle avait calculé qu’elle était restée 6 minutes sur la piste, des séries à la finale du 100 m haies. Moi, ce n’est même pas le temps de mon échauffement!”

Cette entrée a été publiée dans Athlétisme, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>